PSA plus optimiste sur la croissance du marché cette année

PSA plus optimiste sur la croissance du marché cette année

Tavares, PSA

Boursier.com, publié le mercredi 26 avril 2017 à 11h20

Le Groupe PSA affiche 13,63 milliards d'euros de revenus au terme du premier trimestre 2017, en progression de 4,9% en glissement annuel. Le chiffre d'affaires de la division automobile, qui atteint 9,02 MdsE, est en hausse de 2,5%. Les volumes de ventes mondiales progressent de 4,2%, soutenus notamment par les ventes de Peugeot au Moyen-Orient. Le constructeur s'attend cette année à une croissance du marché automobile de l'ordre de 1% en Europe et de 2% en Amérique latine. Le marché devrait croître de 5% en Chine et rester stable en Russie. Ces prévisions sont plus optimistes que celles fournies lors de la publication des résultats 2016, qui faisaient état d'une probable stabilité en Europe et en Amérique Latine.

PSA vise toujours, dans le cadre de son plan "Push to Pass", une marge opérationnelle courante moyenne supérieure à 4,5 % pour la division automobile sur la période 2016-2018 et une cible supérieure à 6% en 2021, ainsi qu'une croissance de 10% du chiffre d'affaires du groupe entre 2015 et 20183, en visant 15% supplémentaires d'ici 20213.

Au 1er trimestre, les ventes mondiales ont été soutenues par Peugeot (+18,1% à 476.107 unités) tandis que Citroën (-11,9% à 239.374 unités) et surtout DS (-44,4% à 13.943 unités) souffraient.

Jefferies n'a pas identifié de surprises particulières dans la publication du groupe, d'autant que les chiffres de Faurecia étaient déjà connus. L'analyste a cependant apprécié la légère révision en hausse des projections du marché mondial en 2017, et la confirmation que le mix-produit devrait continuer à être robuste dans les trimestres à venir. Lors de la présentation, le directeur financier a apporté deux éclaircissements. Il a estimé que les soucis de production liés à Recticel seront compensés au second semestre. Par ailleurs, les difficultés sur le marché chinois vont continuer, la normalisation n'étant pas attendue avant plusieurs mois. Cela n'empêche pas Jefferies de rester acheteur du titre avec un objectif de cours inchangé de 22 euros. Le titre baise cependant de 1,7% à 18,62 euros en matinée.

 
0 commentaire - PSA plus optimiste sur la croissance du marché cette année
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]