Publicis : accueil positif

Publicis : accueil positif

Maurice Lévy président directoire Publicis

Boursier.com, publié le jeudi 23 juillet 2015 à 12h33

Publicis prend 1% à 73 euros ce jeudi après avoir bouclé son premier semestre 2015 sur un revenu de 4,54 milliards d'euros, en progression de 35,3%. La marge opérationnelle progresse dans les mêmes proportions, à 589 millions d'euros, ce qui permet le maintien d'un niveau de 13%. Le bénéfice net part du groupe est pour sa part en hausse de près de 40% à 363 ME. Le groupe a fortement amélioré sa génération de free cash-flow, qui bondit de 56% à 458 ME.

Sur le seul second trimestre, la croissance organique a atteint 1,4%, soit une légère accélération par rapport au premier (0,9%), pour un revenu de 2,44 MdsE, légèrement supérieur aux attentes (2,34 MdsE).

"A l'instar du T1, la croissance organique au T2 est décevante, mais les effets de change et de périmètres viennent plus que compenser" commente le CM-CIC. "Le niveau de rentabilité et de génération de cash démontre le très bon pilotage financier de l'entreprise. Nous attendons un ajustement limité des BPA à la hausse (+2/+3%)" poursuit le broker qui vise un cours de 78 euros en restant "neutre".

Notables améliorations

"L'acquisition de Sapient, le raffermissement du dollar et les efforts réalisés par toutes nos équipes se traduisent par de notables améliorations de nos chiffres", a expliqué le président Maurice Lévy en marge de la publication, satisfait de l'importance prise par les activités numériques et les Etats-Unis, qui représentent tous deux plus de la moitié du revenu. Le dirigeant précise que l'intégration de Sapient se déroule conformément aux objectifs, avec une légère avance sur notre calendrier. Cette opération fait de Publicis un acteur unique, martèle Lévy, qui estime qu'aucun de ses concurrents "n'est en mesure d'apporter seul, une prestation complète depuis le consulting et la technologie jusqu'à l'exécution des plans de communication".

Pour le second semestre 2015, Publicis confirme viser une accélération de sa croissance organique et prévoit pour l'année entière une croissance à deux chiffres du revenu, de la marge opérationnelle et du résultat net courant par action. Le free cash-flow avant variation du besoin en fonds de roulement devrait passer pour la première fois le cap symbolique du milliard d'euros...

 
0 commentaire - Publicis : accueil positif
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]