Quantum Genomics élargit l'étude clinique sur QCC001 aux hypertendus

Quantum Genomics élargit l'étude clinique sur QCC001 aux hypertendus

Des tubes à essai dans le laboratoire de l'Institut de recherche sur le cancer de Sutton

Boursier.com, publié le lundi 19 juin 2017 à 07h21

Quantum Genomics fournit ce matin dans un communiqué de presse des éléments détaillés sur l'étude de phase IIa avec son candidat-médicament QCC001 dans le traitement de l'hypertension artérielle légère à moyenne. Les résultats préliminaires avaient été dévoilés dès septembre 2016. Hier, des données plus précises ont été révélées lors du congrès de la Société Européenne d'Hypertension, à Milan.

Les résultats obtenus "montrent que les inhibiteurs de l'aminopeptidase A cérébrale ont un effet antihypertenseur et qu'à ce titre, ils constituent une nouvelle classe de médicaments prometteuse qui ouvre la voie à de nouveaux traitements de l'hypertension artérielle. Ils valident la suite de notre développement clinique, en particulier le lancement d'une étude de phase II plus large, sur des patients hypertendus à plus haut risque cardiovasculaire, qui débutera dès l'automne aux Etats-Unis", a expliqué le PDG, Lionel Ségard. L'analyse multivariée des données a mis en évidence un effet de la pression artérielle de base et du traitement par QGC001 sur la baisse de la pression artérielle systolique ambulatoire. Le candidat entraîne une baisse de la pression artérielle systolique ambulatoire (critère principal de l'évaluation) de 2,7 mmHg et de la pression artérielle systolique en consultation médicale de 4,7 mmHg, en comparaison avec le groupe placebo au sein duquel aucune baisse de la pression artérielle n'a été observée. "De façon remarquable, l'étude a montré également que l'effet antihypertenseur du QGC001 est d'autant plus important que la pression artérielle chez les patients est élevée. Cela semble valider l'hypothèse selon laquelle QGC001 pourrait être particulièrement efficace chez les patients ayant une hypertension compliquée, ce qui fera l'objet d'une étude de phase II plus large qui sera lancée dès l'automne aux Etats-Unis", abonde Bruno Besse, le directeur médical de Quantum Genomics. Cette étude, baptisée NEW-HOPE, portera sur 250 patients hypertendus à plus haut risque cardiovasculaire. Le laboratoire présentera ce soir à 18h00 en conférence téléphonique les résultats détaillés.

 
0 commentaire - Quantum Genomics élargit l'étude clinique sur QCC001 aux hypertendus
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]