Quelles solutions pour le Groupe Flo ?

Quelles solutions pour le Groupe Flo ?

Une salle des Brasseries Flo.

Boursier.com, publié le lundi 30 janvier 2017 à 06h44

Les prétendants au Groupe Flo ou à certains de ses actifs ont jusqu'à la mi-février pour se faire connaître, peut-on lire ce matin dans le 'Figaro'. Le propriétaire des enseignes Hippopotamus, Maître Kanter et des Brasseries Flo a fait appel à la banque Rothschild pour l'aider à trouver des appuis, dans un contexte très compliqué pour le secteur, en particulier pour une entreprise surexposée au tourisme parisien. Actuellement, le groupe survit grâce à la réserve de 6,2 millions d'euros mise à sa disposition par son principal actionnaire, la Financière Flo et sur le moratoire accepté par les créanciers. Deux mesures qui doivent prendre fin en avril.

A ce stade, toutes les options sont encore ouvertes, précise le quotidien, de la cession globale (le dossier ne pèse plus que 30 ME en bourse) à une vente par appartements, c'est-à-dire en l'occurrence par marques. Une offre de reprise des seules Brasseries Flo aurait été déposée. Cette branche comprend les grands établissements parisiens (Bofinger, Le Vaudeville, Le Boeuf sur le Toit, la Coupole...) mais aussi des brasseries en région et à l'étranger. Les 32 brasseries, dont 17 exploitées en propre et 15 en franchise, ont dégagé 83,1 millions d'euros de revenus en 2015.

 
2 commentaires - Quelles solutions pour le Groupe Flo ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]