Résultats en hausse pour Orpea, Jean-Claude Marian prend du recul

Résultats en hausse pour Orpea, Jean-Claude Marian prend du recul©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 29 mars 2017 à 06h49

Orpea a dévoilé hier soir des résultats annuels légèrement inférieurs aux attentes. Le groupe a confirmé ses ambitions 2017 et annoncé le départ de son président Jean-Claude Marian, qui préparait depuis plusieurs années déjà sa succession après avoir passé 28 ans aux commandes. Il restera président d'honneur. L'équipe opérationnelle a été confortée et les ambitions internationales, chinoises notamment, intactes.

Le groupe a amélioré de près de 19% son chiffre d'affaires, qui atteint 2,84 milliards d'euros, dont une croissance organique de 6%. L'EBITDA courant avant loyers (EBITDAR) ressort en hausse de près de 18% à 169,3 millions d'euros. Le résultat opérationnel courant s'apprécie de 14,7% à 348,1 ME. Au final, the résultat net part du groupe est en vive croissance à 257,6 ME, car il bénéficie de l'actualisation des impôts différés. Sur une base comparable, il aurait progressé de 15,8% à 177,6 ME. Le consensus était positionné à 362 ME de résultat opérationnel courant et 180 ME de bénéfice net. Le chiffre d'affaires était déjà connu. Un dividende de 1 euro par action sera proposé, après 0,90 euro au titre du précédent exercice.

La valeur du patrimoine immobilier atteint 4,1 MdsE. Orpea disposait fin 2016 de 77.094 lits dans dix pays, répartis dans 751 établissements. La dette financière nette du groupe ressort à 3,68 MdsE, à 84% dans l'immobilier. Les efforts sur le financement ont permis d'en réduire le coût moyen à 3,2% après 3,8% en 2015. Le groupe prévoit qu'elle reculera jusqu'à 2,9% en 2022, indépendamment de l'évolution des taux d'intérêt. La situation par rapport aux covenants bancaire est très confortable, ce qui fait dire au management qu'il dispose d'une bonne flexibilité financière. Il estime toujours disposer d'une capacité d'emprunt conséquente, dans de très bonnes conditions, compte tenu de la visibilité offerte par son activité et de l'importance de son patrimoine immobilier.

Philippe Charrier arrive

Cette année, le groupe va chercher à poursuivre son expansion internationale. Il estime que son chiffre d'affaires atteindra 3,125 MdsE, en progression de 10% par rapport à 2016, sans tenir compte d'éventuels nouveaux développements. La rentabilité opérationnelle sera "toujours solide", sans qu'une donnée chiffrée ne soit fournie. L'autre information majeure pour Orpea, c'est le départ de Jean-Claude Marian, qui après avoir passé 28 ans à développer le groupe souhaite prendre du recul. Il a logiquement été désigné président d'honneur de la société, après avoir officialisé son intention de quitter la présidence, qui sera reprise par Philippe Charrier, nouveau président non-exécutif. Le conseil d'administration, pour montrer sa confiance dans l'équipe de dirigeants actuelle, a renouvelé par anticipation les mandats du directeur général Yves Le Masne et de son directeur général délégué Jean-Claude Brdenk.

Où l'on reparle de Chine

Le groupe n'a pas commenté la rumeur qui circule depuis vendredi sur les marchés, ou du moins pas directement. Dans un entretien à Bloomberg, le patron d'un important fonds chinois a révélé qu'il négociait le rachat du plus gros acteur européen du secteur des maisons de retraite, sans citer son nom. Orpea, qui est le numéro un européen, a fait savoir lundi qu'il ne négociait avec personne, mais écrit dans le communiqué sur ses résultats annuels que son "excellente réputation" en Chine grâce à l'établissement dont il dispose à Nankin depuis 2016 "attire l'intérêt de grands investisseurs publics ou privés chinois". Orpea prévoit en Chine d'opérer aussi bien par mandats de gestion que via des joint-ventures "avec des investisseurs locaux reconnus", de façon à mieux contrôler ses risques.

 
0 commentaire - Résultats en hausse pour Orpea, Jean-Claude Marian prend du recul
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]