Rougier poursuit le recentrage stratégique de ses activités en Afrique

Rougier poursuit le recentrage stratégique de ses activités en Afrique©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 15 mai 2017 à 20h10

En 2016, dans un contexte de contraction de la demande dans les principaux pays émergents, la branche Rougier Afrique International a enregistré un chiffre d'affaires de 124,7 ME, en retrait de 11,6% par rapport à 2015. Ce recul de l'activité s'explique par la baisse significative des prix à l'export de certaines essences et par la baisse d'un peu plus d'un tiers des ventes de négoce international en Afrique. Cette contraction pèse sur les marges particulièrement au Cameroun et au Congo.

La branche Importation Distribution France poursuit la diversification de ses offres et de sa clientèle. Ses performances se traduisent par un chiffre d'affaires de 29,3 ME en hausse de 5,1% et un résultat opérationnel en nette amélioration et redevenu légèrement positif sur l'ensemble de l'exercice.

Le résultat opérationnel est négatif de (0,8) ME contre un résultat positif de 1,0 ME l'an dernier. Il intègre en 2016 une dépréciation pour perte de valeur d'actifs immobilisés au Cameroun pour un montant de (1,6) ME ; en 2015, une dépréciation d'actifs au Gabon avait été enregistrée pour un montant de (1,5) ME. Le résultat opérationnel comprend également une plus-value réalisée sur la cession d'un actif immobilier en France pour un montant de 1,3 ME.

Après notamment un coût de l'endettement net de (3,4) ME et une charge d'impôt de (1,5) ME, le résultat net total est négatif à hauteur de (6,3) ME, dont (3,9) ME en part du Groupe.

Les capitaux propres consolidés au 31 décembre 2016 s'établissent à 51,8 ME, en diminution de 5,9 ME par rapport au 31 décembre 2015. L'endettement financier brut atteint 58,9 ME au 31 décembre 2016 contre 63,4 ME au 31 décembre 2015. La trésorerie est de 2,8 ME à fin 2016 contre 6,3 ME à fin 2015.

Perspectives

Rougier poursuit le recentrage stratégique de ses activités en Afrique en privilégiant les productions à plus forte rentabilité, tout en optimisant ses flux logistiques et son organisation.

Au Gabon, Rougier développe sa production forestière en se positionnant comme un acteur incontournable dans le développement d'une industrie forestière responsable. Cette nouvelle dynamique se matérialise depuis février 2017 par un contrat majeur de fourniture de grumes avec GSEZ (Gabon Special Economic Zone), particulièrement structurant pour le développement des activités du Groupe au Gabon.

Parallèlement, Rougier prépare le démarrage de ses premières productions en République Centrafricaine.
La mise en place de l'emprunt à moyen terme avec Proparco donne à Rougier les moyens de son développement dans le Bassin du Congo.
Rougier entend ainsi renforcer ses positions concurrentielles et devrait bénéficier en 2017 du raffermissement des prix de vente sur ses marchés.

 
0 commentaire - Rougier poursuit le recentrage stratégique de ses activités en Afrique
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]