Rubis : perd du terrain après les comptes

Rubis : perd du terrain après les comptes©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 14 mars 2017 à 15h03

Rubis cède 0,7% à 88,5 euros au lendemain d'une publication globalement en ligne avec les attentes du marché. La valeur, qui reste malgré tout proche de ses plus hauts historiques, est victime de quelques prises de bénéfices après avoir pris plus de 13% depuis le début de l'année.

Sur la base d'un objectif de cours toujours à 84 euros, Oddo préfère rester "neutre" sur le dossier. De nouvelles acquisitions seraient à même de créer du potentiel d'appréciation (marge de manoeuvre financière supérieure à 450 ME selon le broker). A l'inverse, l'envolée des matières premières engendre des sources de préoccupation sur les performances organiques (quid de la capacité à maintenir les marges unitaires dans la branche Energie).

L'intégration de Dinasa, la consolidation de la Turquie en année pleine et le potentiel au Nigeria sont autant de réservoirs de croissance sur les résultats, explique de son côté Portzamparc. Le maintien de la marge unitaire et l'absence de contango sur le pétrole (dépôt en Turquie) sont les principaux challenges à relever en 2017. En dehors de nouvelles acquisitions, les catalyseurs sont désormais peu nombreux et la valorisation devient exigeante. En conséquence, la maison de bourse passe de "renforcer" à "conserver" malgré un objectif de cours relevé de 90,2 à 91,8 euros.

 
0 commentaire - Rubis : perd du terrain après les comptes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]