Rubis : renforce ses moyens financiers

Rubis : renforce ses moyens financiers©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 21 juillet 2017 à 20h24

Porté par une dynamique d'acquisitions et de développement active, Rubis renouvelle ses lignes de capital afin de renforcer ses moyens financiers tout en conservant une solide structure bilancielle.

Ce mécanisme de financement par fonds propres s'est révélé particulièrement adapté à la stratégie de croissance du Groupe, offrant souplesse et complémentarité aux côtés d'autres moyens de financement tels que sa capacité d'autofinancement et les crédits bancaires classiques, et ceci au moment où Rubis poursuit sa politique de croissance externe et intensifie ses investissements.

Rubis a mis en place, le 21 juillet, deux lignes de capital, sous forme d'émissions de bons d'émission d'actions (BEA), réparties entre Crédit Agricole Corporate and Investment Bank (Crédit Agricole CIB) et Société Générale. Elles lui permettent de réaliser des augmentations de capital successives dans la limite autorisée de 5,5 millions d'euros de nominal, correspondant à 4,4 millions d'actions de 1,25 euro de nominal, soit moins de 5% du capital de la société au jour de l'Assemblée.

Crédit Agricole CIB et Société Générale ont chacun signé une convention avec Rubis le 21 juillet 2017 leur permettant de souscrire respectivement 2.200.000 BEA à compter de la date de division effective par 2 du nominal de l'action Rubis, soit le premier jour de cotation des actions nouvelles qui interviendra le 28 juillet 2017. Ces BEA pourront être exercés uniquement au gré de Rubis pendant une période de 40 mois, par tranches successives, chaque établissement s'étant engagé à souscrire, directement ou par l'intermédiaire de l'une de ses filiales, les actions Rubis issues de l'exercice des BEA.

Le prix de souscription des actions issues de ces BEA fera ressortir une décote de 5% par rapport au cours moyen pondéré par les volumes de l'action des 3 séances de bourse précédant sa fixation.

A titre indicatif, sur la base des cours actuels, le montant d'apport en fonds propres susceptible d'être réalisé pourrait atteindre environ 210 millions d'euros.

Les deux banques interviennent en tant qu'intermédiaires financiers et n'ont pas vocation à rester au capital de la société.

 
0 commentaire - Rubis : renforce ses moyens financiers
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]