Safran écarte un "patent troll" de sa route

Safran écarte un "patent troll" de sa route©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 17 juin 2016 à 06h15

Les filiales américaines du groupe Safran ont obtenu le retrait d'une plainte pour violation de propriété intellectuelle déposé par Morpho Komodo devant un tribunal texan en 2015. Aucune contrepartie n'a été payée à ce "chasseur de brevets" ("patent troll"), un terme qui désigne une entreprise dont la seule activité consiste à racheter des brevets pour négocier des redevances auprès de société tierces, ou plus souvent d'obtenir des dédommagements en justice. Dans cette affaire, Safran explique que Komodo a volontairement retiré sa plainte après que les avocats de l'industriels eurent annoncé leur intention de poursuivre son opposant et ses avocats pour procédure abusive. "Les sociétés dont le modèle économique consiste à poursuivre les entreprises qui ont réussi pour obtenir un accord rapide de dédommagement sur des menaces de procès sans fondement trouveront en Safran un adversaire opiniâtre", a expliqué le responsable juridique de l'industriel, Yves Charvin. Ce n'est la première fois que Safran écarte un "patent troll" de sa route.

 
0 commentaire - Safran écarte un "patent troll" de sa route
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]