Safran : le moteur LEAP tient ses promesses

Safran : le moteur LEAP tient ses promesses

La pulse line dédiée à l'assemblage final du LEAP de Safran.

Boursier.com, publié le mardi 14 novembre 2017 à 12h11

Le moteur LEAP de CFM International (Safran / GE) continue d'établir de nouveaux standards de référence dans l'industrie aéronautique, en termes d'efficacité énergétique et de taux de disponibilité, alors que cette flotte de moteurs continue d'enregistrer la progression la plus rapide dans l'histoire de l'aviation commerciale. Le premier vol commercial avec un avion équipé de moteurs LEAP a eu lieu le 2 août 2016, à l'occasion d'une liaison assurée par Pegasus Airlines entre Istanbul et Antalya. Plus de 130 avions équipés de moteurs LEAP-1A et LEAP-1B sont depuis entrés en service auprès de 24 opérateurs sur quatre continents. A ce jour, cette flotte a enregistré plus de 400.000 heures de vol et 200.000 cycles.

 
2 commentaires - Safran : le moteur LEAP tient ses promesses
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    et puisque ça censure de l'autre côté

    référence à l'article :

    Macron: la radicalisation "s'est installée parce que la République a démissionné"
    Statut : refusé
    Il y a 8 minutes
    le 14 11 2017 à 13 59

    D'ailleurs je pense que l'on peut même ajouter : et que les contribuables ont payé " de la solidarité" ..... une chance pour la France !
    ...qui entretient ce beau système intact depuis des décennies !

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    et puisque ça censure de l'autre côté

    référence à l'article :

    Deux députés européens proches de Hamon quittent à leur tour le PS
    Statut : refusé
    Il y a 36 minutes
    le 14 11 2017 à 12 10

    Je pense que celui qui décrit le mieux la situation du PS est encore DSK quand il dit que le PS est mort.

    Et ce n'est pas une notion de revanche de sa part puisqu'il ne fait partie d'aucun mouvement politique mais vit sa vie au MAROC en faisant sa vie et son argent. Mais le meiux est encore de citer
    Philippe Muray, « toutes les propagandes vertueuses concourent à recréer un type de citoyen bien dévot, bien abruti de l'ordre établi, bien hébété d'admiration pour la société telle qu'elle s'impose, bien décidé à ne plus jamais poursuivre d'autres jouissances que celles qu'on lui indique. Le voilà, le héros positif du totalitarisme d'aujourd'hui. »

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]