Sanofi et Boehringer Ingelheim scellent leur échange à plusieurs milliards d'euros

Sanofi et Boehringer Ingelheim scellent leur échange à plusieurs milliards d'euros©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 27 juin 2016 à 07h13

Sanofi et Boehringer Ingelheim ont trouvé un accord définitif après avoir annoncé en décembre 2015 négocier un échange entrel'activité Santé Animale du français (Merial) et l'activité Santé Grand Public du groupe allemand. La transaction devrait être finalisée en fin d'année, après le feu vert espéré de plusieurs autorités de la concurrence.

L'activité Santé Grand Public de Boehringer Ingelheim (hors Chine) est valorisée à 6,7 milliards d'euros et Merial à 11,4 MdsE, en conséquence de quoi l'allemand versera à Sanofi une soulte brute de 4,7 MdsE, correspondant à l'écart de valorisation entre les deux activités. Le groupe dirigé par Olivier Brandicourt attend un effet neutre sur le bénéfice net par action des activités en 2017, puis un effet relutif par la suite. Ces conditions sont identiques à celles qui avaient été annoncées en décembre.

Le pôle santé grand public renforcé chez Sanofi

Sanofi réalisera dans les médicaments sans ordonnances un chiffre d'affaires cumulé d'environ 4,9 MdsE sur la base des ventes mondiales réalisées en 2015, dont environ 1,6 MdE en provenance de l'acquisition. "L'intégration d'un portefeuille de marques et de produits très complémentaires, permettrait à Sanofi d'accroître ses positions dans certaines des catégories stratégiques de sa gamme Santé Grand Public qui comprend le traitement de la douleur, les solutions contre les allergies, la toux et le rhume, l'hygiène féminine, la santé digestive ainsi que les vitamines, minéraux et suppléments", commente l'acquéreur.

Les six mois qui viennent de s'écouler ont notamment été mis à profit pour peaufiner le volet social de l'accord. Ainsi les deux entreprises sont convenues que Lyon et Toulouse deviendraient des centres opérationnels clés de l'activité Santé Animale de Boehringer Ingelheim, comprenant les opérations commerciales, la R&D et la production de Lyon ainsi que le site de production de Toulouse. Boehringer Ingelheim portera en parallèle une attention particulière au maintien de la dynamique des opérations américaines de Merial. De l'autre côté, l'Allemagne deviendrait un centre clé de l'activité Santé Grand Public de Sanofi, notamment pour les produits gastro-intestinaux et les traitements contre la toux et le rhume.

Boehringer Ingelheim dispose de produits grand public comme l'antispasmodique Buscopan, le laxatif Dulcolax ainsi que les marques Pharmaton, Mucosolvan, Bisolvon et Mucoangin / Lysopaïne. Chez Sanofi, on ne présente plus le Doliprane ni le Maalox, mais le portefeuille recèle plusieurs autres marques affichant des ventes à trois chiffres comme Allegra, Nasacort, No-Spa ou Essentiale et Lactacyd.

 
0 commentaire - Sanofi et Boehringer Ingelheim scellent leur échange à plusieurs milliards d'euros
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]