Sanofi va pouvoir traiter la polyarthrite rhumatoïde avec Kevzara aux Etats-Unis

Sanofi va pouvoir traiter la polyarthrite rhumatoïde avec Kevzara aux Etats-Unis©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 23 mai 2017 à 06h12

L'agence américaine du médicament (FDA) a approuvé le Kevzara de Sanofi et Regeneron dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde active, modérée à sévère, de l'adulte ayant présenté soit une réponse inadéquate, soit une intolérance à un ou plusieurs traitements antirhumatismaux de fond. L'anticorps monoclonal humain, développé sous le nom de sarilumab, peut être administré en monothérapie ou en association avec du méthotrexate ou d'autres traitements antirhumatismaux de fond conventionnels. La dose recommandée est de 200 mg une fois toutes les deux semaines. Les patients peuvent se l'auto-administrer par injection sous-cutanée.

Le prix de gros du traitement aux Etats-Unis est évalué à 39.000 dollars par an pour les doses classiques de 200 mg ou 150 mg. Sanofi souligne que le traitement est 30% moins onéreux que deux des inhibiteurs TNF-alpha les plus largement utilisés. Les coûts réels pour les patients, les organismes payeurs et les systèmes de santé devraient être plus faibles car le prix de gros ne prend pas en compte les ristournes ou rabais éventuels, ni les programmes d'aide financière pour le paiement des frais restant à la charge des patients.

Aux Etats-Unis, Kevzara sera commercialisé par Regeneron et Sanofi Genzyme. Le traitement a déjà reçu en janvier son feu vert au Canada et bénéficie d'un avis favorable du CHMP de l'Agence européenne des médicaments depuis avril. L'approbation du candidat avait été retardée aux Etats-Unis à cause d'une inspection FDA qui avait identifié des carences sur le site de production du Trait en France en octobre dernier. Des soucis en production qui ont depuis été levés. Le consensus est encore prudent sur Kevzara, en dépit de résultats cliniques prometteurs. Certains analystes voient le traitement réaliser plus d'1 milliard d'euros de revenus annuels à son pic, mais la moyenne actuelle se situe autour de 600 ME.

 
0 commentaire - Sanofi va pouvoir traiter la polyarthrite rhumatoïde avec Kevzara aux Etats-Unis
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]