SFR malmène sa marge pour relancer sa base d'abonnés

SFR malmène sa marge pour relancer sa base d'abonnés

SFR hall

Boursier.com, publié le jeudi 11 mai 2017 à 06h16

SFR a publié des revenus stables au 1er trimestre 2017, une période marquée par des recrutements nets positifs dans le post-payé en France, après les efforts réalisés sur la qualité du réseau et le lancement des offres SFR Family!. La marge d'Ebitda, elle, se contracte à 30,3%, à cause des frais d'acquisition de contenus et des économies du plan de départ volontaire qui ne sont pas encore totalement en place.

L'opérateur a réalisé un chiffre d'affaires de 2,7 milliards d'euros au cours du premier trimestre 2017, qui marque une hausse de 5,1% en glissement annuel grâce notamment à l'intégration des activités médias. Sur une base comparable, la progression aurait atteint 0,8%. L'Ebitda ajusté se contracte en revanche de -3,6% à 820 millions d'euros, ce qui matérialise une marge de 30,3%. Les investissements (CAPEX) se sont accrus de 13,1% à 486 ME, tandis que le ratio dette nette sur Ebitda ajusté s'est légèrement dégradé, en passant de 3,8 à 4 fois. La dette nette de SFR ressortait à 15,34 MdsE à la fin du premier trimestre, en hausse de 547 ME sur la période.

Post-payé en hausse

Le groupe poursuit le renforcement de son réseau, notamment en 4G, en revendiquant le déploiement le plus rapide du marché. La fibre poursuit aussi son expansion avec 9,6 millions de prises éligibles. En parallèle, les contenus continuent à s'étoffer, conformément à la stratégie du management. SFR a achevé le 31 mars la restructuration de sa distribution et s'attèlera à compter du 1er juillet à celle de son activité télécoms. La base clients mobile post-payé grand public affiche 68.000 recrutements nets au 1er trimestre, alors qu'elle avait reculé un an avant et sur le trimestre précédent. L'ARPU (revenu par abonné) mobile post-payé grand public est en hausse de 3,6% sur un an à 25,50 euros. En revanche, la base de clients mobile grand public ressortait à 14,514 millions de personnes fin mars dernier, après 14,625 millions fin décembre 2016 et 14,865 millions fin mars 2016. L'ARPU ressortait à 22,60 euros, en hausse sur un an mais en légère baisse par rapport à la fin 2016. Dans le fixe grand public, le nombre de clients a baissé à 6,08 millions tandis que l'ARPU ressortait à 35,90 euros. Le chiffre d'affaires entreprises a reculé de -4,1% avec une amélioration dans le mobile auprès des PME mais des tensions dans le fixe entreprise.

 
0 commentaire - SFR malmène sa marge pour relancer sa base d'abonnés
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]