Société Française de Casinos : un bénéfice de 248 kE au 1er semestre

Société Française de Casinos : un bénéfice de 248 kE au 1er semestre

2 euros, commemoration 10 ans existence commission européenne

Boursier.com, publié le jeudi 28 juillet 2016 à 20h42

Le chiffre d'affaires semestriel consolidé de Société Française de Casinos ressort à 9,8 millions d'euros, en hausse de 25,8%. Cette performance est réalisée dans un contexte toujours difficile pour les casinotiers. Elle repose sur une croissance organique dynamique de 14,2% et sur l'intégration sur 3 mois du casino de Chamonix-Mont Blanc. En ajusté (intégrant la contribution sur respectivement 3 mois et 1 mois des casinos de Port-Leucate et de Briançon), le chiffre d'affaires ressort à 10,8 ME, soit une croissance de 38,4%.

Le Produit Net des Jeux (PNJ) consolidé s'établit à 5,8 ME en hausse de 26,8% et de 13,6% à périmètre constant. Le PNJ ajusté ressort à 6,4 ME en hausse de 40,6%. Le chiffre d'affaires hors-jeux consolidé bénéficie également de cette bonne tendance générale et s'élève à 1,3 ME, en hausse de 10,7% (+8,9% à périmètre constant). En ajusté, il est de 1,4 ME, soit +16,6%.

L'Ebitda ajusté progresse de 13,6% à 0,9 ME, quasi équivalent à l'Ebitda consolidé, avec une contribution positive de l'ensemble des casinos, y compris les plus récemment intégrés. Le résultat net part du Groupe s'établit à 278 kE (150 kE à la même période de l'exercice précédent).

Au 30 avril 2016, les capitaux propres consolidés du Groupe s'élèvent à 18,2 ME (17,9 ME au 31 octobre 2015). L'endettement financier net consolidé ressort en baisse à 5 ME (5,8 ME à la clôture de l'exercice précédent).

Société Française de Casinos entend poursuivre sur cet exercice ses programmes d'investissement visant à progressivement renouveler son offre de jeux par l'acquisition de machines à sous de nouvelles générations et poursuivra la modernisation de l'ensemble de ses casinos afin de renforcer leur attractivité. Le Groupe poursuit également son changement de dimension avec de nouvelles acquisitions. A ce titre, le Groupe a été retenu pour la réouverture du casino de Bagnères-de-Luchon. Une demande d'autorisation d'exploitation des jeux sera déposée prochainement avec une ouverture programmée en juin 2017. Par ailleurs, sa filiale SFBC détenue conjointement vient de signer une promesse unilatérale d'achat pour acquérir le casino de Carnac. Ces opérations alimenteront la croissance des prochaines années.

L'accent continuera également d'être mis sur une maîtrise rigoureuse des coûts afin d'améliorer progressivement les fondamentaux du Groupe et dégager de nouvelles ressources financières pour pérenniser son développement à long terme. A ce titre, le Groupe a cédé le 1er juillet 2016, le fonds de commerce de l'hôtel de Gruissan, activité non stratégique.

 
0 commentaire - Société Française de Casinos : un bénéfice de 248 kE au 1er semestre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]