Société Générale "tourne à plein régime"

Société Générale

Logo Société Générale

Boursier.com, publié le jeudi 09 février 2017 à 09h48

Après BNP Paribas hier, la Société Générale est la seconde grande banque française à publier ses résultats 2016... Les bénéfices sont meilleurs que prévu une fois retraités des exceptionnels. L'établissement va proposer un dividende de 2,20 euros, comme prévu. Il donne rendez-vous en fin d'année pour un nouveau plan stratégique...

La Société Générale "tourne à plein régime", soulignait avant l'ouverture Maxence Le Gouvello Du Timat, chez Jefferies... En analyse à chaud, le spécialiste note que les bénéfices sont bien plus importants que prévu, et qu'ils le sont encore plus quand ils sont ajustés des exceptionnels. La cerise sur le gâteau, selon l'analyste, c'est que toutes les divisions contribuent à cette belle performance et que les ratios prudentiels eux-mêmes dépassent le consensus. Il est par conséquent conforté dans sa recommandation à l'achat et dans son objectif de cours de 58,60 euros.
Oddo reste "Neutre" quant à lui en visant un cours de 42,20 euros en parlant toutefois de résultats favorables, supérieurs aux attentes avec une nette baisse des risques. La performance opérationnelle est tirée par le retail international (risques), CIB (coûts et risques), Retail France (coûts). La solvabilité pointe en nette amélioration avec un CET1 à 11,5%...

Un dividende de 2,20 euros

L'exercice se solde par un chiffre d'affaires de 25,3 milliards d'euros, en retrait de -1,3% en données publiées et de -0,5% sur une base comparable. Si l'on supprime les éléments exceptionnels, il aurait progressé de 3,7%. De la même façon, le résultat brut d'exploitation baisse de -3% en données publiées et de -2% en données comparables à 8,48 MdsE. Mais il aurait progressé de 10,6% toutes choses égales par ailleurs. Le coût du risque est lui en net repli, quel que soit le niveau de lecture. Il baisse de plus de 30% à 2,09 MdsE.

La banque rouge et noire a terminé son exercice sur un bénéfice net part du groupe ajusté (des moins-values de cession notamment) de 4,11 MdsE, en progression de 15,3% en données publiées et de 18,2% sur une base comparable. Le ROE passe de 7 à 7,8% en un an. Le ratio CET1 non phasé monte dans le même temps de 10,9 à 11,5%. Un dividende de 2,20 euros, en hausse de 10%, sera proposé aux actionnaires. En données comparable, les bénéfices sont supérieurs aux attentes du consensus.

Nouveau plan en fin d'année

"La qualité des résultats du groupe Société Générale en 2016 reflète les bonnes performances commerciales et opérationnelles dans tous ses métiers et sa rigueur dans la maîtrise des coûts et des risques", souligne le directeur général Frédéric Oudéa. Par lignes de métier, la banque de détail en France affiche une activité en baisse, tandis que la banque de détail internationale progresse, tant en revenus qu'en rentabilité. La banque de grande clientèle & solutions investisseurs compense une légère baisse d'activité par des résultats haussiers.

La banque estime que son bilan assaini lui permet de poursuivre sa transformation. Elle conservera sa politique de distribution de 50% du résultat hors éléments non-économiques avec un objectif de progression du dividende. Le management a prévu de présenter en fin d'année un programme de moyen terme "autour d'une nouvelle organisation simplifiée au service des besoins de ses clients".

 
4 commentaires - Société Générale "tourne à plein régime"
  • solidaire50 -

    Moi je constate de plus en plus dans le milieu bancaire l'évolution technologique qui engendre l'abandon de nombreux services tels les retraits et versements espèces gérés par des automates, le remplissage par soi-même des remises chèques qu'on dépose ensuite dans des boîtes, etc... Bref la banque à distance s'accentue. Le particulier, mais pas dans son ensemble, peut y trouver du confort. Tout ceci n'est pas sans conséquence pour l'emploi. Navrant !

  • PP65 -

    Les BANQUES magouillent pour elles . Elles, ont des milliards de notre pognon , gratuit et elle le prête avec intérêts
    Toutes les associations ont des milliards d'encours , qui sont stockés en BANQUE et pendant ce temps ils en profitent Toutes les banques ont des antennes au LUXEMBOURG ou dans d'autres pays encore plus aveugles
    Les BANQUES françaises savent pleurer , pour s'enrichir sur notre dos

    suzone -

    Et vous vous magouillez pour qui , vos propos sont sans intérêts.

  • majber -

    Le monde à l'envers...les banques font des profits monstrueux.... et les industries de grosses pertes.....!
    Personne n'est dans son rôle !

    solidaire50 -

    Ne dites pas que les industries font de grosses pertes, certaines oui, mais pas toutes. Suivez dans ce premier trimestre toutes les publications de résultats d'entreprises et vous verrez qu'il y a de bons résultats.

  • Mafiosi -

    Préférez BNP, plus solide ......

    suzone -

    Les clients vont où ça leur plait.

    solidaire50 -

    Pourquoi BNP-Paribas plus solide ? Vous parlez sans connaître. Société Générale, Crédit Agricole et autres établissements bancaires tiennent toujours la route. Alors !
    Puis, comme dit Suzone, "les clients vont où ils leur plaisent d'aller". Point.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]