Soitec, le troll contre-attaque

Soitec, le troll contre-attaque©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 21 octobre 2016 à 08h43

Le feuilleton entre Soitec et SiGen connait un nouveau rebondissement avec une nouvelle plainte de l'américain visant l'importation et la vente aux États-Unis de certaines plaques de silicium sur isolant (SOI) par le français. "Cette plainte est la deuxième tentative de SiGen d'obtenir l'arrêt de l'importation et de la vente par Soitec de plaques SOI aux États-Unis sur le fondement d'une prétendue contrefaçon de brevets", explique la société iséroise. L'office américain des brevets (USITC) a donc lancé une nouvelle enquête. Soitec rappelle que la première procédure avait pris fin en mai dernier lorsque SiGen avait retiré sa plainte peu de temps avant le procès. La seconde procédure porte sur la contrefaçon présumée de deux brevets américains de SiGen qui ne faisaient pas partie de la procédure initiale.

Soitec prévoit de défendre ses intérêts et se dit "convaincu que cette enquête prendra fin avec le constat par l'USITC d'une absence de contrefaçon". "Les brevets visés par SiGen ne sont pas contrefaits par Soitec", martèle le management, tout en rappelant que SiGen ne fabrique pas de SOI. En effet, l'entreprise californienne est ce que l'on appelle un "patent troll", une société qui achète des brevets pour obtenir des monétiser. Cela ne signifie pas qu'elle n'est pas dans son droit quand elle cherche à les défendre, mais cela limite aussi les éventuelles implications que cela peut avoir pour une société confrontée à ce type de contentieux.

 
0 commentaire - Soitec, le troll contre-attaque
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]