STMicroelectronics manque toujours de visibilité

STMicroelectronics manque toujours de visibilité©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 23 juillet 2015 à 07h32

Le chiffre d'affaires de STMicroelectronics a atteint 1,76 milliard de dollars au second trimestre 2015, pour une marge brute de 33,8% et un résultat net part du groupe de 35 millions de dollars. Avant charges de restructuration, le résultat d'exploitation atteint 33 M$, soit une marge de 1,9%. La société avait indiqué en avril viser une évolution de ses revenus comprise entre 0 et 7% par rapport au 1er trimestre 2015 et 31,8% à 35,8% de marge brute. Elle est en plein milieu de fourchette sur la marge et proche du milieu de ses indications sur les revenus (+3,2%). A l'issue du semestre, le free cash-flow est positif de 94 M$, dont 53 M$ au second trimestre.

"Notre performance au deuxième trimestre est sensiblement conforme à nos attentes, tant sur le plan du chiffre d'affaires que de la marge brute, de la marge d'exploitation et de la génération de free cash flow", a souligné le président et CEO Carlo Bozotti. A fin juin, ST bénéficiait d'une situation financière nette de 459 M$ contre 512 M$ à fin mars, soit 2,24 Mds$ de ressources financières et un endettement total de 1,78 Md$.

Visibilité encore médiocre

Côté perspectives, les conditions de marché sont encore mitigées, en particulier à cause de la demande plus faible en composants destinés aux applications PC et de l'environnement économique en Chine. "Nous prévoyons une augmentation séquentielle du chiffre d'affaires au troisième trimestre d'environ 2,5 % au point médian", a précisé Bozotti, dont l'équipe reste concentrée sur l'accélération de la croissance du chiffre d'affaires et l'amélioration des marges. "Et nous continuons d'explorer différentes options pour notre Groupe Produits numériques", a ajouté le dirigeant du premier industriel européen des semiconducteurs. Outre la prévision de chiffre d'affaires, ST estime que sa marge brute devrait s'établir à environ 35%, à plus ou moins 2 points de pourcentage, soit entre 33 et 37%. Ces perspectives reposent sur une hypothèse de taux de change effectif d'environ 1,16 dollar pour 1 euro pour le troisième trimestre 2015 et incluent l'impact des contrats de couverture existants. Les analystes étaient un peu plus gourmands en visant 1,85 Md$ (contre 1,8 Md$ induit par la prévision) et 35,3% de marge au point médian.

 
0 commentaire - STMicroelectronics manque toujours de visibilité
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]