STMicroelectronics va supprimer 1.400 emplois et cesser son activité "box"

STMicroelectronics va supprimer 1.400 emplois et cesser son activité "box"©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 27 janvier 2016 à 07h21

STMicroelectronics était davantage attendu sur l'avenir de sa division numérique que sur ses comptes du dernier trimestre ce matin. Et les annonces sont au rendez-vous : le groupe stoppe son activité dans les décodeurs et autres plateformes domestiques. Cela aboutira à 1.400 suppressions d'emplois dans le monde, dont 430 en France sur la base de départs volontaires. Une décision qui va faire couler beaucoup d'encre cette semaine.

Côté finances, le groupe a dégagé un chiffre d'affaires net de 1,67 milliard de dollars au cours du 4ème trimestre 2015, pour une marge brute de 33,5%, un résultat d'exploitation de 25 millions de dollars et un bénéfice net de 2 M$. Lors de la publication de ses résultats du 3ème trimestre, la direction avait déçu le marché avec des prévisions plus basses qu'escompté. Le CEO Carlo Bozotti avait guidé sur un chiffre d'affaires en baisse de 6% environ (i.e. autour de 1,66 Md$) et la marge brute à 33,5% environ, alors que les analystes visaient à l'époque 1,88 Md$ et 36,2% respectivement. La publication du 4ème trimestre est ainsi parfaitement conforme aux annonces prudentes de novembre. ST précise qu'en données comptables non US GAAP, son résultat d'exploitation aurait atteint 29 M$, soit une marge de 1,7%, significativement inférieure à celle de la même période de 2014 (3,2%) et à celle du trimestre précédent de 2015 (5,8%).

Sur la totalité de 2015, le franco-italien a dégagé 6,9 Mds$ de revenus et 104 M$ de bénéfice net, pour 327 M$ de cash-flow libre généré, dont 148 M$ sur le seul 4ème trimestre.

1.400 emplois supprimés, dont 430 en France

En parallèle, ST a pris une décision stratégique : l'arrêt du développement de nouvelles plateformes et de produits standard pour les "set-top-box" et "gateways" domestiques. "Cette décision difficile est en adéquation avec notre stratégie qui consiste à n'opérer que des activités soutenables financièrement, et est la conséquence des pertes significatives de l'activité produits pour set-top-box au cours des dernières années dans un environnement de marché de plus en plus difficile", a commenté Bozotti. La société est confrontée à une montée en puissance plus lente que prévu des produits de pointe et à la concurrence accrue dans l'entrée de gamme. Comme l'activité nécessite un coûteux investissement de R&D, les pertes se sont accumulées.

Concrètement, ST a prévu le "redéploiement" d'environ 600 salariés aujourd'hui compris dans le périmètre associé à l'activité produits set-top-box, principalement pour soutenir les ambitions de croissance de ST dans les produits numériques pour l'automobile et les microcontrôleurs. Quelque 1.400 postes seront aussi supprimés dans le monde, dont 430 en France, "via un plan de départs volontaires", mais aussi 670 en Asie et 120 aux Etats-Unis. Dès 2016, le plan affectera 1.1000 salariés, dont environ 150 en France. Le groupe attend 170 M$ d'économies annuelles une fois le plan achevé, pour un coût global de 170 M$.

Quant au début d'année, il sera marqué par une baisse d'environ 3% du chiffre d'affaires par rapport au 4ème trimestre 2015, pour 33% de marge brute, un niveau qui reste pénalisé par les charges de capacités inutilisées. La prévision trimestrielle ressort ainsi à -3% au point médian, à plus ou moins 3,5 points de pourcentage près (soit entre -6,5% et +0,5%). La marge brute visée est de 33% au point médian, à plus ou moins 2 points de pourcentage près, soit entre 31 et 35%.

 
20 commentaires - STMicroelectronics va supprimer 1.400 emplois et cesser son activité "box"
  • avatar
    BoTTeN -

    Si les chefs d'entreprises de ces grosses boites (y compris le CAC40) pensaient plutôt développement produits, innovations etc. .. (bcp le font oui) au lieu de penser investisseurs... le marché des grandes entreprises se porterait surement mieux ? Enfin je dis ça, histoire de parler

  • avatar
    PICOTA -

    ces patrons qui trouvent toujours des salariés candidats volontaires au départ !!!! c'est étrange de vouloir devenir chômeur volontaire !!! c'est que le cadeau de sortie est énorme et indemnité de chômage de 70 % de son salaire, plus travail au noir en complément, c'est mieux que de garder son emploi !!!

    avatar
    lef75 -

    Et alors ???

    Si y a des cons pour accepter de travailler à perte, tant mieux pour les patrons !!!

    Par contre y a une partie des Français qui n'est pas décidé à remettre au goût du jour l'esclavage !!!

    Enfin, au lieu de critiquer ceux qui font un minimum preuve d'intelligence, faites comme eux ! c'est pas de leur faute si tout est n'importe quoi !!!

  • avatar
    invinoveritas -

    Hé oui il y a qq décennies les patrons considéraient qu'une usine était rentable quand elle dégageait du 5 à 7% de bénéfices, aujourd'hui aux actionnaires il faut un rendement de 15 à 20 %. Il faut bien assurer les 56 milliards d'Euros perçus par les actionnaires Français en 2015, assurer les salaires des dirigeants les mieux payer d'Europe. Au fait combien de milliers d'Euros Microélectronic a touché au titre du Crédit Impôt Compétitivité Emploi , de millions au titre du Crédit Impôt Recherche ? Socialiste Droite sont vendu au Capital, le FN son dernier rempart. La réponse est ailleurs mais les médias sont aux mains du capital et ceux qui sont publics sont ses valets serviles. Pas de sauveur suprême mais le projet " l'humain d'abord " est plus que jamais à l'ordre du jour tant qu'il est encore temps !

    avatar
    lef75 -

    Le FN ??? dirigée par la famille qui symbolise à elle seule le capitalisme et le mensonge !!!

    Les bourgeois châtelains qui trichent et se gavent sur le dos des contribuables depuis 4O ans !!!

    La France n'a pas connu pire politique que ces espèces de sangsues malfaisantes de Le Pen !!!

  • avatar
    jlpy -

    C'est un journaliste qui a écrit cette page absconse ou une secrétaire qui a fait un couper-coller dans le communiqué financier de l'entreprise ? C'est vraiment du jus de chaussette. On crois comprendre qu'il va y avoir des licenciements, mais pourquoi ? Les produits standard pour les "set-top-box" et "gateways" domestiques (merci de m'expliquer) semblent être des activités insoutenables financièrement. C'est-à-dire ? Elle est où la concurrence ? Pourquoi les concurrents ont-ils réussi ? Il semble tout simplement que le management de cette entreprise qu'on nous présentait il y a peu comme un exemple de réussite française se soit planté sur les produits standard pour les "set-top-box" et "gateways" domestiques, ait mal géré la montée en puissance des produits de pointe qui a été trop lente et mal évalué la concurrence dans l'entrée de gamme (de quoi ?). Un beau gâchis, quoi !

    avatar
    GUY57 -

    de faire le FN le rempart contre la grande finance , c'est une franche rigolade, regarder se qui ce passe dans les pays ou ils ont essaies , touts ont capitulé!!!!
    le FN est en désaccords en eux de savoir rester ou sortir de la zone Euro
    nous sommes plus maitre de notre destin, c'est la finance et le CAC 40 qui commande le monde

    avatar
    lef75 -

    Le FN ??? dirigé par la famille qui symbolise à elle seule le capitalisme et le mensonge !!!

    Les bourgeois châtelains qui trichent et se gavent sur le dos des contribuables depuis 4O ans en dénonçant le "système" qu'ils dépouillent !!!

    Des "patriotes" qui prennent notre Drapeau en otage pour scander des slogans racistes !!!

    Bande d'imposteurs !!!

    La France n'a pas connu pire politiques que ces espèces de sangsues malfaisantes de Le Pen !!!

  • avatar
    bougedela -

    et oui ! hollande à dit la reprise est la! l'année 2016 commence avec plusieurs licencié , merci président , à plus encore!!

    avatar
    lef75 -

    La reprise ... pour les actionnaires !!!

    Les sans dents, quand vous arrêterez de vous gavez d'antidépresseurs vous retrouverez peut être vos couilles !!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]