Tour Eiffel : un ANR triple net EPRA de 56,2 euros

Tour Eiffel : un ANR triple net EPRA de 56,2 euros

Monnaie à la loupe

Boursier.com, publié le jeudi 23 juillet 2015 à 07h13

Le chiffre d'affaires consolidé -loyers et produits locatifs sur les immeubles- de la société de la Tour Eiffel enregistre une légère augmentation passant de 31,3 millions d'euros à 32,3 ME entre les premiers semestres 2014 et 2015. Après d'importantes cessions intervenues en 2013 (200 ME) et 2014 (38 ME), cette progression est liée aux acquisitions du 2e semestre 2014 (Suresnes et Bagneux) et du 1er semestre 2015 (Vélizy et Guyancourt). Le groupe a par ailleurs accompli un important travail de renouvellement des baux et de sécurisation de flux locatifs sur des lignes importantes de son portefeuille : Asnières, Le Plessis Robinson, Champigny sur Marne, Caen Collombelles.

Le résultat opérationnel courant est en légère augmentation à 20,9 ME au 1er semestre (20 ME au 1er semestre 2014). Le résultat net EPRA ressort à 13,1 ME (12,5 ME au 30 juin 2014).

Le taux de vacance évolue de 10,4% fin 2014 à 11,8% au 30 juin, avec la libération d'un immeuble d'activités à Montpellier. Le cash-flow courant est stable à 13,6 ME. L'Actif Net Réévalué triple net EPRA par action s'établit à 56,2 euros. Il était de 58,2 euros par action fin 2014 et de 56,6 au 30 juin 2014.

Amélioration des ratios

La dette brute s'élève à 431,2 ME au 30 juin (384,1 ME au 31 décembre 2014). La dette nette -corrigée de la trésorerie placée et des disponibilités- s'élève à 265,5 ME. Le taux moyen de financement ressort à 3,6% au 1er semestre 2015, (3,8% au 1er semestre 2014). Le groupe s'est attaché à poursuivre la réduction de ses ratios d'endettement ; ce ratio s'élevait à 47,7% au 31 décembre 2014. Il s'établit à 32,4% au 30 juin grâce à l'augmentation de capital.

"A l'issue de l'OPA réussie menée en 2014 par SMA sur la Société de la Tour Eiffel, le renforcement des fonds propres réalisé au 1er semestre 2015, l'entrée au capital d'investisseurs institutionnels de premier plan aux cotés de SMA, le maintien du statut SIIC, la poursuite des investissements et la restructuration de son endettement permettent à la foncière de disposer de solides fondamentaux pour le déroulement de son plan stratégique visant à doubler son portefeuille dans les 3 à 5 ans", déclare Philippe Lemoine, Directeur Général.

 
0 commentaire - Tour Eiffel : un ANR triple net EPRA de 56,2 euros
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]