Ubisoft bondit après un très bon premier trimestre

Ubisoft bondit après un très bon premier trimestre©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 19 juillet 2017 à 09h10

Ubisoft bondit de 5,2% à 51,1 euros à l'ouverture du marché parisien, porté par un début d'exercice nettement supérieur aux attentes. L'éditeur de jeux-vidéo a réalisé sur les trois premiers mois de son exercice 2017-2018 un chiffre d'affaires de 202,1 ME, en hausse de 45,2% et de 45,7% à taux de change constants par rapport. Le groupe a logiquement confirmé ses objectifs annuels, soit un chiffre d'affaires d'environ 1,7 MdE et un résultat opérationnel non-IFRS d'environ 270 ME.

Cette bonne publication illustre à nouveau le changement de business model des leaders du jeu vidéo vers un modèle à revenus plus récurrents contre un modèle passé basé principalement sur les hits, note Louis Capital Markets Midcap Partners. Les perspectives pour la suite de l'exercice restent très fortes avec une poursuite de la vague de fond online et ses effets bénéfiques pour le groupe ainsi qu'un catalogue prometteur pour la fin de l'année (avec notamment le prochain Assassin's Creed). Malgré ces perspectives très favorables, le groupe se traite toujours sur des niveaux de valorisation similaires à ceux de ses deux principaux pairs, Activision et Electronic Arts, souligne le broker, qui demeure acheteur du dossier (hors aspect spéculatif, la prime Vivendi ne semblant clairement pas reflétée dans le cours de bourse actuel...) L'objectif est confirmé à 60 euros.

Pour Gilbert Dupont, Ubisoft ne rate pas son dernier rendez-vous avant l'AG du 22 septembre, confortant le bien-fondé de sa stratégie, ce qui devrait être apprécié par le marché (Vincent Bolloré avait à l'époque profité d'un faux pas du management d'Havas pour faire son entrée au conseil d'administration). Si le broker salue et reste confiant dans la stratégie d'engagement du joueur, il se montre en revanche plus prudent quant à l'évolution future, un succès tel que R6 étant difficile à réitérer, les jeux multi suivants For Honor, Steep n'ayant pas réussi à le faire sur des volumes similaires et les jeux du pipeline The Crew 2 (en 2017/18) et Skull & Bones (2018/19) ayant un potentiel qui semble encore à prouver alors que AC et FarCry restent encore orientés sur leur expérience solo. L'analyste est à "alléger" sur le dossier avec un cours cible de 45 euros.

 
0 commentaire - Ubisoft bondit après un très bon premier trimestre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]