Ubisoft semble avoir séduit le marché lors de l'E3

Ubisoft semble avoir séduit le marché lors de l'E3©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 13 juin 2017 à 09h16

Ubisoft rebondit de 1,2% à 48,2 euros au lendemain de sa traditionnelle conférence lors de l'E3 à Los Angeles. Pour Gilbert Dupont, cette dernière s'est déroulée sans véritable fausse note notamment en termes de rythme et de nouveautés. Toutefois, le broker estime qu'elle n'aura pas offert de véritables raisons de s'emballer comme l'avaient pu être les annonces du premier Watch Dogs (2012) ou de the Division (2013), alors que de nombreux jeux sont présentés par la concurrence (même si peu génèrent de réel emballement pour le moment). Enfin alors que le game as a service reste un axe fort du groupe, le potentiel de Skull and Bones (qui découle pleinement de cette stratégie) paraît pour l'heure encore limité. Si le groupe devrait profiter de son investor day avec les investisseurs américains pour rassurer, GD reste toutefois plus prudent quant au potentiel court terme du pipeline de l'éditeur. Le courtier reste ainsi à "alléger" sur le dossier avec un cours cible de 45 euros.

Louis Capital Markets Midcap Partners se montre pour sa part beaucoup plus enthousiaste, parlant de quelques belles surprises malgré les nombreuses fuites. La présentation a renforcé le sentiment d'une extrême prudence sur la top-line d'Ubisoft pour l'exercice en cours. En effet, il semblerait qu'un simple "bon Assassin's Creed" puisse déjà donner matière à un relèvement de la guidance. Le jeu fait déjà forte impression, Ubisoft aura tiré les leçons du passé concernant les bugs et la sortie fin octobre laisse un boulevard pour réaliser une très belle performance sur l'exercice, juge le courtier. La prudence du groupe qui l'intègre à moins de 10 millions d'unités semble donc exagérée. De quoi rester à l'"achat" sur la valeur avec un objectif rehausse de 60 à 62 euros.

Bryan Garnier évoque également une conférence convaincante et relève sa 'fair value' de 42 à 52,5 euros. A l'"achat" sur le titre, le broker estime que l'on peut jouer autant les fondamentaux que la spéculation (achat de Vivendi?) qui entoure le dossier.

 
0 commentaire - Ubisoft semble avoir séduit le marché lors de l'E3
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]