Un énième clash entre Areva et TVO

Un énième clash entre Areva et TVO©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 27 mai 2016 à 06h37

Les relations entre l'énergéticien finlandais TVO et Areva sont toujours aussi cordiales. Aux dernières nouvelles, les ponts ont une nouvelle fois été coupés. Pas besoin cette fois d'utiliser le conditionnel puisque c'est le patron de TVO lui-même, Jarmo Tanhua, qui l'a révélé à l'AFP lors d'un entretien à Helsinki. "Nous n'étions pas loin d'un accord", a estimé le dirigeant, "un peu surpris" de l'annonce venue de France qu'un règlement ne serait pas possible. Selon nos informations, c'est la garantie trop générale exigée par TVO sur l'achèvement du chantier qui a abouti à l'impasse. Le quotidien 'Les Echos' souligne qu'Areva était prêt à verser 400 millions d'euros à son client pour mettre un point final au conflit. En revanche, le groupe a refusé de prendre en charge les coûts de nouveaux retards même s'ils étaient imputables à TVO.

Toute l'industrie bloquée

Même si Areva a laissé entendre que la "porte est toujours ouverte" (après tout, il n'a pas vraiment le choix), la tension est montée d'un cran d'autant que cela retarde la restructuration de la totalité de l'industrie française de l'énergie nucléaire. EDF et Bercy ont en effet imposé comme préalable au rachat d'Areva NP par EDF une stérilisation des engagements liés à l'EPR d'Olkiluoto 3, qui resteraient portés par le futur Areva et non par l'énergéticien. 'Les Echos' évoquent un "plan B" qui consisterait à maintenir le contrat dans Areva NP, tout en cédant la totalité des autres actifs à EDF. Une solution complexe qui nécessiterait de nombreuses autorisations, mais pas celle de TVO, d'où son intérêt.

 
0 commentaire - Un énième clash entre Areva et TVO
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]