Un peu tôt pour revenir sur Bureau Veritas, selon Barclays

Un peu tôt pour revenir sur Bureau Veritas, selon Barclays©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 05 février 2016 à 10h44

Les performances médiocres enregistrées actuellement par Bureau Veritas sont-elles dans les cours ? Pas totalement, selon Paul Sullivan, analyste chez Barclays, qui a révisé en baisse à 2% (en ligne avec le consensus) sa projection de croissance organique 2015, en amont de la publication des résultats de la période. Le spécialiste est également plus prudent sur 2016, puisqu'il anticipe 1% de croissance organique, contre 3,5% précédemment. Cela reflète les tensions dans les secteurs pétrolier & gazier, industriel et plus généralement des matières premières, ainsi que les problèmes rencontrés par l'économie brésilienne. Pour ne rien arranger, la branche consommateur n'est pas au mieux et un ralentissement est redouté dans la division marine, qui était la star de la rentabilité en 2015.

Ratios intéressants, mais pas de catalyseurs

Barclays est positionné légèrement en dessous du consensus pour les résultats 2016, ce qui sous-entend qu'une mauvaise surprise n'est pas à écarter. En matière de valorisation pourtant, le dossier se paie 16,5 fois les résultats attendus en fin d'année, et 15,6 fois ceux de 2017, en deçà de ses niveaux historiques (environ 19 fois), tandis qu'il est aussi intéressant en se basant sur les ratios EV/EBITDA, free cash flow et dividende. En conséquence, l'analyste a révisé en hausse de "souspondérer" à "pondération en ligne" sa recommandation, malgré un objectif de cours ajusté de 20,50 à 19,50 euros. Cependant, il est encore trop tôt pour adopter une recommandation plus agressive, car les catalyseurs susceptibles de porter le titre sont difficiles à identifier, conclut Sullivan.

 
0 commentaire - Un peu tôt pour revenir sur Bureau Veritas, selon Barclays
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]