Vallourec : le groupe vise désormais le haut de sa fourchette 2017 en matière de résultat

Vallourec : le groupe vise désormais le haut de sa fourchette 2017 en matière de résultat©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 26 avril 2017 à 17h58

Au premier trimestre 2017, Vallourec a enregistré un chiffre d'affaires de 783 ME, en hausse de 16,7% par rapport au premier trimestre 2016.

A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires s'est inscrit en baisse de 1,5% résultant d'un effet volume positif à +36,3% principalement lié au rebond des volumes aux Etats-Unis, plus que compensé par un effet prix/mix négatif, soit -37,8%.

Le résultat d'exploitation est une perte de 111 ME par rapport à une perte de 290 ME au T1 2016. Cette amélioration résulte de l'augmentation du résultat brut d'exploitation et de l'absence de charges de restructuration et de dépréciation d'actifs au T1 2017.

Le résultat net, part du Groupe est une perte de 126 ME au premier trimestre 2017, par rapport à une perte de 284 ME au premier trimestre 2016.

Au 31 mars 2017, l'endettement net a augmenté de 246 ME par rapport au 31 décembre 2016 pour s'établir à 1.533 ME y compris une augmentation de 24 millions d'euros liée à la cession d'un intérêt de 60% dans l'aciérie de Saint-Saulve.

Le ratio d'endettement sur capitaux propres consolidés à la fin du T1 2017 s'est ainsi établi à 41,9% contre 34,1% fin 2016.

En 2017, le chiffre d'affaires Pétrole et gaz aux Etats-Unis devrait croître plus significativement qu'initialement anticipé.

Au Brésil, l'activité de forage devrait rester relativement stable par rapport à 2016, tandis que le chiffre d'affaires dans la zone EAMEA devrait continuer à pâtir du faible niveau d'activité et de prix reflété dans les commandes à livrer dans la région.

Vallourec n'anticipe pas de changement significatif dans ses autres activités, à l'exception des ventes de minerai de fer au Brésil qui devraient s'améliorer par rapport à 2016.

Les initiatives déployées dans le cadre du Plan de Transformation permettront au groupe de continuer à réduire sa base de coûts.

Bien qu'il opère dans un environnement volatil et incertain, Vallourec confirme viser un résultat brut d'exploitation en amélioration de 50 ME à 100 ME par rapport à celui de l'exercice 2016.

Néanmoins, au regard de tendances de marché aux Etats-Unis plus favorables qu'initialement anticipées, Vallourec vise désormais la partie haute de cette fourchette d'amélioration.

 
0 commentaire - Vallourec : le groupe vise désormais le haut de sa fourchette 2017 en matière de résultat
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]