Vet'Affaires, lourdement déficitaire, vise toujours le plan de continuation

Vet'Affaires, lourdement déficitaire, vise toujours le plan de continuation©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 08 avril 2016 à 06h10

L'enseigne Vet'Affaires est toujours en situation précaire. La période d'observation de son redressement judiciaire, renouvelée une fois, court jusqu'au 23 juillet prochain. Le directoire est actuellement en train de mettre en place un plan de continuation. Les comptes 2015 ont ainsi été arrêtés sur le principe de la continuité d'exploitation, même si les procédures d'audit ne sont pas encore achevées. Sans surprise, les pertes se sont creusées avec le recul du chiffre d'affaires de 132,1 à 99 millions d'euros : la marge brute est passée de 52,7% en 2014 à 45,7% en 2015, tandis que l'excédent brut d'exploitation était déficitaire de -14 ME, contre -3,2 ME un an plus tôt. La perte opérationnelle passe de -14,2 ME à -23,6 ME, tandis que la perte nette suit la même trajectoire et s'établit à -25,6 ME.

Tout pour le cash

Durant cet exercice "difficile", la société a décidé de se concentrer sur ses magasins les plus rentables, ce qui a notamment entraîné la fermeture de 25 boutiques au cours de l'année. Après la mise en redressement judiciaire, Vet'Affaires a réalisé une très importante opération de déstockage, qui a pesé sur les résultats mais qui a permis de dégager une trésorerie excédentaire de 11 ME à la clôture. Les pertes ont été accrues par la dépréciation comptable prise sur les stocks et par l'intégration de la totalité des coûts de fermeture des magasins.

La société fera un nouveau point lors de son assemblée générale, prévue le 27 mai prochain. "2015 a été le pire exercice de notre société depuis sa création", reconnaît le président du directoire, Rémy Lesguer. Il salue la remise en cause dont ont su faire preuve ses équipes, qui ont continué à oeuvrer pour remettre l'entreprise sur les rails. Le dirigeant espère finaliser un plan de continuation avant l'été et le soumettre au tribunal.

 
0 commentaire - Vet'Affaires, lourdement déficitaire, vise toujours le plan de continuation
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]