Vinci se taille la part du lion du tunnel sous-marin germano-danois

Vinci se taille la part du lion du tunnel sous-marin germano-danois

Vinci, Xavier Huillard, PDG

Boursier.com, publié le lundi 07 mars 2016 à 08h11

Les lauréats de l'appel d'offres pour la construction de l'un des plus gros ouvrages de génie civil du monde ont été dévoilés en fin de semaine dernière. Il s'agit du tunnel sous-marin routier et ferroviaire de 18 kilomètres qui doit relier l'Allemagne et le Danemark, Fehmarnbelt Link. Parmi les entreprises sélectionnées, figure en bonne place le français Vinci via ses filiales Vinci Construction Grands Projets et Solétanche-Bachy.

Le projet coûtera 7 milliards d'euros. Le consortium Vinci aurait décroché deux des trois lots principaux, représentant 4 milliards d'euros, selon les informations du quotidien 'Les Echos'. Des informations qui doivent être crédibles puisque Vinci les a retweetées sur son compte officiel.

Le projet pourrait démarrer en 2018, même s'il fait l'objet d'une grosse opposition côté allemand. La liaison pourrait être inaugurée en 2028.

 
0 commentaire - Vinci se taille la part du lion du tunnel sous-marin germano-danois
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]