Vivendi aurait fait appel de la décision de l'Agcom en Italie

Vivendi aurait fait appel de la décision de l'Agcom en Italie©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 20 juin 2017 à 06h52

Vivendi a mis sa menace à exécution : vendredi, le groupe a interjeté appel de la décision du gendarme italien des médias, l'Agcom, lui intimant de réduire ses parts dans Telecom Italia ou Mediaset sous un an. Une source bien informée a confirmé le recours au 'Financial Times'. Initialement, Vivendi disposait de 60 jours pour présenter un "plan d'action" à l'Agcom. Comme la décision remontait au 19 avril, le Français se devait d'agir d'ici au 20 juin. Il a donc choisi la voie de la contestation, comme ses déclarations précédentes le laissaient entendre.

L'Agcom reproche à Vivendi d'avoir un poids trop important au sein des deux entreprises, ce qui contrevient à la loi transalpine sur le pluralisme des médias. Le groupe de Vincent Bolloré, qui noyaute effectivement Telecom Italia, estime en revanche qu'il n'exerce pas de contrôle sur Mediaset, toujours piloté par la famille Berlusconi.

Le développement italien de Vivendi, qui aurait dû initialement passer par Mediaset, s'appuie désormais essentiellement sur Telecom Italia.

 
0 commentaire - Vivendi aurait fait appel de la décision de l'Agcom en Italie
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]