Vivendi : ça grince chez Telecom Italia

Vivendi : ça grince chez Telecom Italia©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 23 novembre 2015 à 08h35

Les demandes de Vivendi commencent à faire grincer des dents au sein de Telecom Italia. Alors que le groupe français veut que le nombre de sièges au conseil soit porté de 13 à 17 et que quatre de ces 17 sièges lui reviennent à l'issue de l'assemblée générale prévue le 15 décembre, les fonds présents au capital de l'opérateur transalpin demandent que la proposition de Vivendi soit examinée en urgence. Ils disent qu'une telle mesure aurait pour conséquence non seulement de diluer la représentation des investisseurs institutionnels au conseil mais donnerait à Vivendi la possibilité d'"exercer une influence plus grande que ce à quoi lui donne droit la part qu'il détient dans Telecom Italia". Ils s'inquiètent aussi de l'absence de protection contre la possibilité que les membres du conseil de Vivendi influent sur le sort d'une société avec laquelle le groupe français est en concurrence, souligne Reuters.

Le groupe présidé par Vincent Bolloré est le premier actionnaire de l'ex-monopole italien des télécommunications avec désormais 20,116% du capital. Le conseil d'administration de Telecom Italia qui devait se tenir vendredi pour examiner la demande de Vivendi a été reporté. La réunion devrait alors lieu d'ici la fin du mois.

 
0 commentaire - Vivendi : ça grince chez Telecom Italia
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]