Vivendi : Mediaset marque un point dans la bataille italienne

Vivendi : Mediaset marque un point dans la bataille italienne©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 19 avril 2017 à 00h50

Vivendi vient de perdre un point dans sa bataille pour s'imposer sur le marché italien des médias et des télécoms. L'autorité de tutelle des communications en Italie, l'Agcom, a ainsi estimé mardi que le groupe français piloté par Vincent Bolloré violait la loi italienne, avec sa double participation dans Telecom Italia (24%) et dans Mediaset (29%).

Saisie en décembre par Mediaset, le groupe de médias de la famille Berlusconi, l'Agcom a précisé que Vivendi a désormais douze mois pour se mettre en conformité avec la loi italienne. En attendant, d'ici à soixante jours, le groupe français devra détailler son plan pour obtempérer à cette demande. Faute de quoi, il pourrait se voir infliger une sanction administrative comprise entre 2% et 5% de son chiffre d'affaires.

Le droit italien interdit aux entreprises de détenir des participations trop importantes à la fois dans les secteurs des télécommunications et des médias. Or, Vivendi est le premier actionnaire de Telecom Italia et le deuxième actionnaire de Mediaset, dont les parts de marché en Italie sont respectivement de 44,7 % et de 13,3 %, qui dépassent les seuils cumulés autorisés (respectivement 40% et 10% selon l'Agcom).

Mediaset s'est félicité mardi soir de la décision de l'Agcom, ajoutant que le groupe voulait prendre connaissance des attendus avant de décider de la marche à suivre.

 
0 commentaire - Vivendi : Mediaset marque un point dans la bataille italienne
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]