Clôture Paris : la chute se poursuit

Clôture Paris : la chute se poursuit©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 27 juin 2016 à 18h00

LA TENDANCE

Après les 8% de perdus dans la foulée du vote favorable au Brexit vendredi outre-Manche, la tendance est restée déprimée ce lundi, en repli de 2,97% sur le CAC40 à 3.985 pts dans un marché encore actif. Vendredi, pas moins de 11,5 Milliards d'Euros avaient été échangés sur les valeurs de l'indice parisien. Ce jour, 6,7 MdsE ont été traités...
Ce soir à partir de 19h30, Mario Draghi et Mark Carney s'exprimeront lors d'une conférence prévue au Portugal, qui sera suivie de très près par les investisseurs en quête de branches auxquelles se raccrocher après le Brexit... Janet Yellen, présidente de la Fed, n'interviendra finalement pas lors de ce forum de la BCE consacré aux banques centrales. Le gouverneur de la Banque d'Angleterre, Mark Carney, s'était précédemment retiré du sommet, consécutivement au vote du Brexit...

Mardi et mercredi, un sommet européen à Bruxelles, auquel participeront notamment David Cameron et George Osborne, permettra d'y voir un peu plus clair sur le timing de sortie britannique...

Wall Street reste aussi orienté en forte baisse ce lundi, après la purge de vendredi consécutive au 'Brexit'. La fébrilité se confirme, les opérateurs peinant à mesurer l'ampleur des conséquences, suite au vote favorable à une sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne... Le DJIA abandonne actuellement 1,83% à 17.083 pts, alors que le Nasdaq perd 2,59% à 4.586 pts. Le S&P500 fléchit de 2,15% à 1.993 pts.
L'indice Markit PMI (flash) des services américains pour le mois de juin 2016 est ressorti à 51,3, pratiquement stable par rapport à son niveau du mois de mai 2016. Le consensus des économistes de la place était un peu plus ambitieux, à 52. L'indicateur reste logé sur la barre des 50, ce qui traduit une expansion de l'activité.
L'indice d'activité manufacturière régionale générale de la Fed de Dallas pour le mois de juin 2016 est ressorti négatif à -18,3, contre -20,8 un mois auparavant. Un indice négatif reflète un déclin de l'activité.
La parité euro/dollar se stabilise à 1,10, mais la Livre est encore sous pression à 1,32. Le baril de Brent se négocie aussi en recul à 47,25$.

VALEURS EN HAUSSE

* Nicox : +5% avec Cegedim (+3%)

* STEF : +2% suivi de Affine, Vetoquinol

* Sanofi : +1,5%. Le laboratoire et Boehringer Ingelheim ont trouvé un accord définitif après avoir annoncé en décembre 2015 négocier un échange entre l'activité Santé Animale du français (Merial) et l'activité Santé Grand Public du groupe allemand. La transaction devrait être finalisée en fin d'année, après le feu vert espéré de plusieurs autorités de la concurrence. L'activité Santé Grand Public de Boehringer Ingelheim (hors Chine) est valorisée à 6,7 milliards d'euros et Merial à 11,4 MdsE, en conséquence de quoi l'allemand versera à Sanofi une soulte brute de 4,7 MdsE, correspondant à l'écart de valorisation entre les deux activités.

VALEURS EN BAISSE

* Eurotunel : rechute de 17%. Le titre reste évidemment pénalisé par le Brexit. Vendredi le groupe avait toutefois réitéré ses objectifs financiers en dépit de la sortie du Royaume-Uni de l'UE...

* TF1 : 11% avec Nexans, JC Decaux et AXA (-10%)

* Peugeot : -9% avec Renault (-6%) dans un secteur automobile qui reste l'un des plus touché par le Brexit avec les banques

* Société Générale : -8% avec BNP Paribas (-6%) et Crédit Agricole (-5%)

* AccorHotels : -9% avec Wendel, CGG, Vallourec, Valeo, Vicat, Capgemini

* Atos : -6% en compagnie de Air France KLM, LafargeHolcim

* Eutelsat : -6%. Le groupe avertit à nouveau sur ses résultats. Confronté au ralentissement de ses activités traditionnelles dans le secteur des Services fixes par Satellite, à une conjoncture économique dégradée dans des zones comme la Russie ou l'Amérique latine, et à une féroce concurrence dans les Services de Données où le groupe anticipe la poursuite de la pression les prix, l'opérateur satellites revoit ses objectifs financiers 2016-2017 à la baisse.

 
3 commentaires - Clôture Paris : la chute se poursuit
  • avatar
    pmlnbvcxw -

    Il n'y aura plus de petit épargnant bientôt.

  • avatar
    pigeonxxl38 -

    "pour se rendre utile" c'est leur nouveau slogan , en réalité c'est beaucoup plus qu'inutile c'est la "caisse d'épargne" ma sublime banque qui profondément nous l'enfile mais l'écureuil comme en 2008 ne serait il pas en train de filer un mauvais coton ?

  • avatar
    Patdix -

    C'est bizarre , la bourse de Paris baisse plus que celle de Londres !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]