Clôture Paris : le Cac démarre la semaine du bon pied

Clôture Paris : le Cac démarre la semaine du bon pied©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 21 septembre 2015 à 18h00

LA TENDANCE

Après la forte baisse enregistrée en fin de semaine dernière, le marché parisien s'est offert ce lundi un rebond de 1,09%, à 4.585 points. Les élections grecques marquées par la victoire de Syriza ont été un non évènement sur les places financières mondiales... En revanche, les opérateurs continuent de se montrer très attentifs à la situation américaine où la Fed a décidé de repousser la hausse des taux. Mais le fait marquant du jour provient du secteur automobile avec Volkswagen qui risque gros. Les Etats-Unis menacent le constructeur allemand de lourdes sanctions alors que certains de ses modèles ont été équipés d'un logiciel permettant de contourner les tests d'émission de certains polluants atmosphériques... Cette affaire fait grand bruit dans la mesure où le groupe est susceptible de se voir infliger une amende allant jusqu'à 18 Milliards de Dollars...

ECO ET DEVISES

Les prix allemands à la production ont affiché une baisse de 0,5% en août après être restés stables le mois précédent, annonce l'Office fédéral de la statistique. En glissement annuel, les prix reculent de 1,7% après avoir enregistré un repli de 1,3% en juillet. Le consensus tablait sur une baisse de 0,3% en séquentiel et de 1,5% sur un an.

Aux Etats-Unis, les investisseurs ont pris connaissance des reventes de logements existants pour le mois d'août 2015. Elles sont ressorties sur un rythme de 5,31 millions d'unités (-4,8%), contre 5,5 millions de consensus et 5,58 millions un mois avant. Cette performance ajustée des variations saisonnières marque le premier déclin des reventes de logements en quatre mois. Néanmoins, la base de comparaison était difficile, puisque les reventes avaient atteint un pic de huit années en juillet...

La parité euro / dollar s'établit à 1,12. De son côté, le baril de Brent a progressé à 48,25$.

VALEURS EN HAUSSE

* Artprice : +21%. Le groupe change de modèle pour les annonces de sa Place de Marché Normalisée à prix fixe, qui devient payante. Le prix demandé ressort de 10 à 70 euros selon le service et la mise en valeur de l'annonce de l'oeuvre. Le groupe estime que cette décision va venir appuyer l'opération Artmarket.com sur un marché anglo-saxon.

* Erytech : +6%. Bonne tenue de certaines biotechs avec DBV Technologies qui gagne pour sa part 5% à 76,25 Euros.

* Thales : +2,7% aidé par l'avis positif émanant d'un broker

* Aéroports de Paris : +1,7%. Le groupe sera sur les rangs pour la privatisation de l'aéroport de Nice, mais pas pour Lyon. C'est ce qu'a officialisé son président Augustin de Romanet, interviewé dans les colonnes du quotidien 'Les Echos'.

* EDF : +0,2%. Dans une actualité nucléaire plutôt morose dernièrement, EDF pourrait trouver du réconfort de l'autre côté du Channel, où le gouvernement britannique a annoncé son engagement ferme en faveur de la construction de nouvelles centrales. Cela se traduit par l'officialisation par le Chancelier de l'Echiquier George Osborne de la garantie publique de l'ordre de 2 milliards de livres en faveur du premier projet programmé, Hinkley Point C.

VALEURS EN BAISSE

Renault : -3%. A l'image de toutes les valeurs du secteur automobile, Renault a mal démarré la semaine dans le sillage de l'affaire Volkswagen. Le constructeur allemand a vu son titre dévisser de 17% et il a entraîné l'ensemble du secteur dans le rouge. Les Etats-Unis menacent en effet VW de lourdes sanctions alors que certains de ses modèles ont été équipés d'un logiciel permettant de contourner les tests d'émission de certains polluants atmosphériques... L'équipementier Faurecia a concédé 4,5% alors que Peugeot abandonnait 4,5%.

* Rallye : -2,3%. La société s'est pourtant voulue rassurante en indiquant que ses covenants bancaires ne sont pas impactés par la baisse du cours de bourse de l'action Casino.

* STMicroelectronics -0,9%. L'allemand Dialog Semiconductor dont le siège est à Londres va s'offrir le groupe californien Atmel. Les deux entreprises spécialisées dans les semiconducteurs ont officialisé hier leur mariage via un rachat d'Atmel pour 4,6 milliards de dollars en cash et en titres.

* Suez Environnement : stable. Le groupe va racheter à Sembcorp Industries les 40% qu'il détient dans Sembsita Pacific. Une opération significative puisqu'elle coûtera 485 millions de dollars australiens au français, qui passera de 60 à 100% des parts de la société concernée.

 
0 commentaire - Clôture Paris : le Cac démarre la semaine du bon pied
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]