Clôture Paris : le CAC40 accélère encore pour finir la semaine !

Clôture Paris : le CAC40 accélère encore pour finir la semaine !©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 05 mai 2017 à 18h00

LA TENDANCE

Après de légères prises de bénéfices ce matin, on aurait pu croire à une consolidation de fin de semaine. Eh bien non ! Le CAC40 a poursuivi sa course en avant, ignorant au passage la rechute du baril de pétrole qui n'a même pas perturbé les valeurs pétrolières. Aucun signe d'inquiétude non plus avant le second tour de l'élection présidentielle de dimanche. Au final, l'indice de la bourse de Paris progresse de 1,12% ce soir à 5.432 points (clôture au plus haut du jour) et de plus de 3% sur la semaine. Avec à la clé bien sûr, de nouveaux plus sommets depuis janvier 2008. Malgré un sursaut aujourd'hui sur les 46 dollars pour le WTI, le baril de pétrole se retrouve sous le niveau qu'il affichait lorsque l'Opep avait décidé de resserrer la production. Cela n'a pas empêché Total de gagner 2% aujourd'hui. Total qui vient d'être distancé par LVMH comme première capitalisation boursière (supérieure à 120 milliards d'euros pour le groupe de luxe).

VALEURS EN HAUSSE

* Vivendi (+2,4% à 18,7 Euros) a resserré jeudi son contrôle sur Telecom Italia, en faisant désigner 10 des 15 administrateurs lors de l'assemblée générale. Vivendi a aussi soumis hier des engagements additionnels dans le cadre de l'opération de prise de contrôle de Telecom Italia, a fait savoir la Commission européenne. La date-butoir prévisionnelle d'examen a en conséquence été repoussée au 30 mai. La teneur des engagements reste confidentielle, conformément à ce qui se pratique habituellement.

* Orange gagne 2,7% et Bouygues progresse de 1% dans un secteur télécom attentif au second tour de l'élection présidentielle. Le nouveau gouvernement pourrait en effet reprendre en mains le dossier de concentration du secteur à 3 opérateurs.

* Après avoir gagné 5,8% hier, Air France KLM poursuit son ascension sur un gain de 4,4% à 8,38 Euros, son meilleur niveau en un an. La compagnie continue à profiter de la publication de ses résultats du premier trimestre, en particulier des indications positives sur les réservations et les rendements sur le reste de l'année. Le titre est soutenu ce matin par une série de révisions en hausse des attentes des analystes.

* BNP Paribas gagne 2,3% à 67,9 Euros et près de 5% sur la semaine après ses bons résultats trimestriels.

* Renault gagne 1,4% à 86 Euros. La nouvelle version du grand SUV Renault Koleos arrive en France. Le véhicule sera disponible dans les concessions de la marque au losange à partir de la mi-juin à des tarifs débutant à 29.900 euros pour la version diesel 130 chevaux à 2 roues motrices. Le nouveau Koleos est déjà commercialisé en Australie, Amérique du Sud et en Asie. Il débarque donc désormais en Europe où il vient compléter la famille des crossovers composée de Captur et Kadjar tout en offrant les capacités de franchissement d'un SUV.

VALEURS EN BAISSE

* Parmi les rares baisses significatives aujourd'hui, JCDecaux perd 4% à 30,8 Euros. Les commentaires de JCDecaux sur son chiffre d'affaires du premier trimestre et ses perspectives du reste de l'exercice 2017 sont loin d'avoir convaincu les investisseurs. Le chiffre d'affaires ajusté des trois premiers mois de l'année s'est contracté de 1% en données organiques, à 757,6 millions d'euros. Pour le second trimestre, la société pense renouer avec la hausse organique, mais signale en parallèle que le marché chinois ne se redresse pas et que les annonceurs français sont timides dans le contexte des élections présidentielle et législative dans l'Hexagone. "La prévision du second trimestre peut paraître faible", estime Annick Maas, de Liberum, qui reste malgré tout à l'achat en estimant que la base de comparaison va devenir plus aisée sur la suite de l'exercice. Société Générale et Morgan Stanley, eux, continuent à passer leur chemin, tandis que Barclays est à pondération en ligne, avec un objectif réduit de 31,2 Euros.

* Une seule baisse sur le CAC40 : Engie cède 0,2% à 13,6 Euros. Le groupe a confirmé ses objectifs 2017 en marge de la publication, ce matin, de ses résultats du 1er trimestre 2017. L'énergéticien poursuit sa mue en mettant en avant la hausse des résultats de son nouveau coeur de métier. L'Ebitda consolidé, lui, recule encore. Les analystes sont partagés sur la publication, qui contient à la fois une déception sur le niveau d'Ebitda mais aussi des éléments encourageants sur d'autres plans. Chez Bryan Garnier, Pierre-Antoine Chazal juge les résultats assez faibles, mais se garde de les extrapoler sur l'exercice. Il estime que les objectifs 2017, réitérés par le management, restent atteignables, notamment grâce aux économies de coûts et à la baisse des charges attendues au second semestre sur la mise en route des nouveaux projets. Il reste acheteur en visant 15,50 euros.

 
0 commentaire - Clôture Paris : le CAC40 accélère encore pour finir la semaine !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]