Clôture Paris : le CAC40 bondit encore de 3% !

Clôture Paris : le CAC40 bondit encore de 3% !©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 15 février 2016 à 18h00

LA TENDANCE

Le CAC40, qui avait fini sa course en hausse de 2,5% vendredi, tiré vers le haut par le rebond des prix du pétrole et du secteur bancaire, a poursuivi sa remontée ce lundi, clôturant en forte hausse de 3,01% et repassant ainsi au-dessus des 4.100 pts, à 4.115 pts. En l'absence de Wall Street, fermé aujourd'hui pour la Journée des Présidents, la place parisienne a profité de l'énorme rebond du Nikkei ce matin (+7,2%) pour reprendre de la hauteur, après avoir touché un plus bas annuel sous les 3.900 pts jeudi dernier... La nouvelle remontée des prix de l'or noir rassure les marchés, alors que le baril WTI flirte à nouveau avec les 30$. Toutes les places financières européennes rebondissent en ce début de semaine (+3% en Allemagne, +7% en Grèce, +3% en Espagne et en Italie...). De son côté, l'Euro retombe sur 1,114$.

ECO/DEVISES

La semaine qui s'ouvre risque d'être encore volatile, sur fond de doutes sur la capacité des banques centrales à agir pour juguler le ralentissement de l'économie mondiale, à commencer par la Chine... Les marchés chinois, fermés toute la semaine dernière pour le Nouvel An lunaire, ont rouvert leurs portes ce lundi en baisse de 0,6%, alors que l'indice Shanghai composite a plongé de 23% depuis le début de l'année.

Mario Draghi, le patron de la Banque centrale européenne, s'est dit prêt à assouplir davantage sa politique monétaire le mois prochain si les turbulences sur les marchés financiers ou la faiblesse des prix de l'énergie contribuent à réduire les anticipations d'inflation dans la zone euro... "Afin de rendre la zone euro plus résistante, la contribution de tous est nécessaire. La BCE est prête à faire sa part. Comme nous l'avons annoncé à la fin de notre dernière réunion en janvier, le Conseil examinera et reverra potentiellement sa politique monétaire au début du mois de mars. L'objectif de nos délibérations sera double. Tout d'abord, nous allons examiner la force de la répercussion de la faible inflation importée sur la formation des salaires et des prix intérieurs et sur les anticipations d'inflation. Cela dépendra de la taille et de la persistance de la chute des prix du pétrole et des matières premières et de l'incidence des effets de second tour sur les salaires et les prix intérieurs. Deuxièmement, à la lumière de la récente crise financière, nous allons analyser l'état de la transmission de nos impulsions monétaires par le système financier, et en particulier par les banques. Si l'une de ces deux facteurs entraînent des risques baissiers pour la stabilité des prix, nous n'hésiterons pas à agir".

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1144$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 29,8$ et le Brent s'affiche à 33,6$.

VALEURS EN HAUSSE

* Vallourec reprend 16,6%. Le groupe pourrait annoncer cette semaine la cession partielle de son aciérie de Saint-Saulve, dans le Nord. Un accord préliminaire aurait été scellé avec Ascometal, a appris 'Les Echos', selon lequel le spécialiste des tubes sans soudure conserverait 40% du capital et céderait les 60% restants à son nouveau partenaire. L'acquéreur reprendrait la totalité du site et les 350 salariés.

* Renault n'avait pas profité de sa publication des résultats la semaine dernière et s'offre un rebond de 7,6%. Le groupe dévoilera début mars au salon de Genève la nouvelle génération du monospace compact Scenic. Une conférence de presse est programmée le mardi 1er mars à 12h en présence du PDG Carlos Ghosn et de Laurens van den Acker, Directeur du Design de Renault. Le nouveau Scenic sera ensuite commercialisé au deuxième semestre 2016 en deux versions, courte et allongée. Renault présentera sur le salon une version haut de gamme de la citadine électrique Zoé baptisée "Swiss Edition" ainsi qu'une nouvelle série limitée sur la gamme Dacia. Après les journées presse du 1er et 2 mars, le salon de Genève ouvrira ses portes au public du 3 au 13 mars. Renault promet cette année encore une cadence soutenue de lancements de nouveaux véhicules, pas moins de 10.

* Peugeot reprend aussi 6,9% mais le titre n'avait pas profité du rebond des marchés en fin de semaine dernière. Valeo gagne 5,7%.

* Les bancaires poursuivent leur rebond : Société Générale grimpe de 3,9% avec Crédit Agricole (+4,5%), BNP Paribas (+2,6%) ou encore Natixis (+5,5%).

* Orange (+3,1%) et Bouygues (+6,8%) se sont-ils entendus au cours du week-end concernant le rachat de Bouygues Télécom par l'opérateur historique ? Probablement, selon plusieurs sources, mais les négociations les plus tendues auraient lieu entre Orange et ses rivaux Free et SFR, qui veulent aussi leur part du gâteau. Un accord préliminaire pourrait être dévoilé dès demain par Orange, en parallèle de la diffusion de ses résultats annuels, selon 'Le JDD'. Le groupe dirigé par Stéphane Richard a cependant laissé entendre que rien ne sera annoncé mardi, privilégiant la prudence dans un dossier qui a connu de nombreux rebondissements.

VALEURS EN BAISSE

* Coface reste en baisse de 1,9%, en difficulté depuis son avertissement sur les résultats 2016.

* EDF perd 1,2%. Le Figaro indique que l'énergéticien et l'État sont en train de réfléchir à la façon d'échapper à une augmentation de capital, compte tenu d'un besoin évalué à 5 milliards d'euros. Le groupe doit publier demain matin des comptes 2015 qui pourraient être grevés par de nombreuses provisions.

* Pas de baisse sur le CAC40.

 
0 commentaire - Clôture Paris : le CAC40 bondit encore de 3% !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]