Clôture Paris : le CAC40 campe au-dessus des 4.200 pts

Clôture Paris : le CAC40 campe au-dessus des 4.200 pts

finance investisseur

Boursier.com, publié le jeudi 18 février 2016 à 18h00

LA TENDANCE

Après un rebond 8,5% depuis son point bas de jeudi dernier, le CAC40 a encore gagné 0,15% ce jeudi à 4.240 pts, malgré le retournement à la baisse des prix du pétrole en fin de séance. Les prix de l'or noir, qui ont nettement grimpé ces derniers jours, reperdent désormais du terrain (-1% environ), plombés par l'annonce d'une nouvelle augmentation des stocks américains... Les valeurs liées aux matières premières ont terminé dans le rouge ce jeudi à Paris. Idem pour les bancaires qui ont subi des prises de bénéfices après leur rebond des derniers jours. A noter la vive progression d'Air France KLM aujourd'hui en bourse après la publication de ses résultats annuels.

ECO/DEVISES

Lors de leur dernière réunion, les 26 et 27 janvier dernier, les membres de la Fed se sont inquiétés d'un assombrissement des perspectives de la croissance économique mondiale, et de ses effets possibles sur l'économie des Etats-Unis. Les "Minutes" (compte-rendu) de cette réunion, publiées mercredi soir, montrent ainsi qu'ils se sont alarmés de la chute des cours des matières premières et des secousses sur les Bourses mondiales, qui posent selon eux des risques accrus pour la croissance américaine. Les participants ont jugé que les implications de ces développements pour l'activité économique américaine "ne sont pas claires", mais ils se sont accordés pour dire que "l'incertitude a augmenté", selon les Minutes. "Beaucoup d'entre eux ont considéré que ces développements accroissaient les risques baissiers sur les prévisions" économiques, poursuit le texte.

L'indice des prix à la consommation recule de 1% en janvier après une hausse de 0,2% le mois précédent. Une évolution en ligne avec les attentes. Corrigé des variations saisonnières, l'IPC se replie de 0,2% après une stabilité en décembre. Sur un an, il croît de 0,2%, comme le mois précédent, précise l'Insee.

L'indice des indicateurs avancés américains mesuré par le Conference Board pour le mois de janvier 2016 est ressorti comme prévu en repli de 0,2% en comparaison du mois antérieur, contre une baisse de 0,3% un mois auparavant.

Le Département US au Travail vient d'annoncer que les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage, sur un rythme ajusté des variations saisonnières, ont reculé de 7.000 sur la semaine antérieure à 262.000. Un chiffre meilleur qu'attendu puisque le consensus tablait sur 269.000.

L'indice d'activité manufacturière régionale de la Fed de Philadelphie pour le mois de février 2016 est ressorti négatif de 2,8 points, contre -2,5 de consensus et -3,5 un mois avant.

D'après le dernier rapport hebdomadaire dévoilé par le Département à l'Energie américain, les stocks commerciaux de brut, hors réserve stratégique, ont augmenté de 2,1 millions de barils lors de la semaine close au 12 février, à 504,1 millions de barils. Les stocks d'essence ont eux progressé de 3 millions de barils, alors que les stocks de produits distillés (gazole et fioul de chauffage) ont augmenté de 1,4 million de barils.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut 1,1086$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 31$ et le Brent s'affiche à 34,6$.

VALEURS EN HAUSSE

* Ipsos décolle de 12,3%, après ses comptes du quatrième trimestre 2015.

* Ubisoft (+11,1%), tenait aujourd'hui à Londres une conférence de présentation "investisseurs" de façon à détailler au marché ses objectifs de moyen terme, c'est-à-dire pour l'exercice 2018-2019, qui débutera le 1er avril 2018.

* Air France KLM bondit de 10,7%. La compagnie a publié des résultats annuels en nette amélioration et supérieurs aux attentes des analystes. Le résultat net revient dans le vert à hauteur de 118 ME. Air France-KLM aborde l'année 2016 avec prudence mais conserve son objectif de réduction des coûts unitaires de 1,5% par an à moyen terme et ses objectifs financiers 2017.

* Capgemini gagne 4,4%. 2015 est une année de forte croissance pour la SSII. Un dividende de 1,35 euro par action sera proposé lors de la prochaine assemblée générale, tandis qu'un plan de rachat d'actions de 600 ME sur plusieurs années a été lancé. En 2016, la société prévoit une croissance de son chiffre d'affaires à taux de change constants comprise entre 7,5 et 9,5%, pour une marge opérationnelle dans la fourchette 11,1 à 11,3%.

* AccorHotels (+2,7%) a publié des résultats assez proches des attentes, malgré un contexte économique plutôt difficile en fin d'année en France. Un dividende de 1 euro sera proposé aux actionnaires, comme prévu. Sur l'exercice en cours, le management veut finaliser le plan de transformation d'HotelInvest et poursuivre l'ensemble des programmes du plan digital, tout en accélérant le développement de la place de marché accorhotels.com.

* Orange monte aussi de 1,8% et poursuit ainsi sa remontée, au-dessus des 16 Euros.

* Nexans (+1,6%) a creusé ses pertes en 2015 avec un résultat net part de groupe de -194 ME. Le conseil ne proposera pas de dividende. Le groupe reste cependant confiant dans sa capacité à atteindre les objectifs stratégiques 2017.

VALEURS EN BAISSE

* Eramet perd 8,9%. La situation du seul grand groupe minier français est toujours précaire, comme le démontrent les résultats 2015 publiés hier soir. La crise qui frappe le secteur des matières premières et des métaux, avec des prix au plus bas depuis 15 ans, laisse des traces profondes sur l'entreprise. Le résultat net plonge à -714 ME, troisième année consécutive de pertes. Le management cherche des solutions pour assurer la pérennité de la filiale SLN.

* TF1 (-6,9%) affiche des résultats sont en forte hausse, mais le contexte reste difficile pour le groupe, qui propose cependant un dividende de 0,80 euro, dont 0,28 euro de part ordinaire et 0,52 euro de part extraordinaire, consécutivement à la vente la filiale Eurosport International. TF1 va également lancer un programme de rachat d'actions doté de 30 ME.

* Dans le sillage de la baisse du pétrole, Technip perd 3,8% avec Vallourec (-2,8%). ArcelorMittal cède aussi 2,5%.

*Les banques cèdent aux prises de bénéfices, avec Société Général (-1,7%), Crédit Agricole (-2,4%) ou encore BNP Paribas (-1,9%).

* Groupe Eurotunnel cède 1,5%. Fort d'un bénéfice net en hausse à 100 ME, le groupe augmente de 22% le dividende proposé à l'assemblée générale, à 0,22 euro par action. Il table sur une croissance de son EBITDA avec un objectif 2016 de 560 ME, et de 605 ME pour 2017.

 
0 commentaire - Clôture Paris : le CAC40 campe au-dessus des 4.200 pts
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]