Clôture Paris : le CAC40 cède 0,37%

Clôture Paris : le CAC40 cède 0,37%©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 21 avril 2017 à 18h00

LA TENDANCE

Après deux séances consécutives de rebond, avec notamment une vive hausse de 1,5% hier, le CAC40 a reperdu 0,37% ce vendredi, à 5.059 pts en clôture. L'indice parisien a été pénalisé par la nouvelle attaque terroriste survenue hier soir sur les Champs-Elysées, ainsi que par la rechute des prix du pétrole, avec un baril WTI qui repasse sous la barre des 50$. La poursuite du rebond du secteur bancaire a néanmoins permis de limiter la casse en cette fin de semaine. Le risque politique reste par ailleurs au coeur des préoccupations, à deux jours du premier tour de l'élection présidentielle française.

Sur le front économique, les indices PMI flash d'avril ont confirmé la bonne santé de la zone euro en ce début d'année. Autre point positif, aux Etats-Unis cette fois, le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, a relancé l'espoir de boucler la réforme fiscale tant attendue avant la fin de cette année...

ECO ET DEVISES

Selon les données PMI, la zone euro enregistre sa plus forte croissance économique depuis 6 ans! L'indice PMI flash Markit ressort en effet à 56,7 en avril, contre 56,4 en mars, au plus haut depuis avril 2011. Les taux de croissance du volume global des nouvelles affaires et celui des affaires en cours restent proches des pics enregistrés en mars, affichant ainsi leur deuxième plus haut niveau depuis 6 ans. L'indice PMI Flash de l'activité dans le secteur des services s'inscrit à 56,2 (56 en mars), supérieur au niveau de 56 attendu par le consensus, alors que l'indice PMI Flash de l'industrie manufacturière atteint 56,8 (56,2 en mars), contre 56 anticipé par le marché.

Les indices flash PMI du mois d'avril confirment la bonne santé de l'économie française en ce début d'année. L'Indice désaisonnalisé Flash Composite Markit de l'Activité Globale se redresse de 56,8 en mars à 57,4, indiquant ainsi le plus fort taux d'expansion de l'activité depuis près de 6 ans. Le consensus tablait sur un indice à 56,2. L'Indice Flash relatif à l'activité de services ressort à 57,7 (57,5 en mars), sur un plus haut de 71 mois, et supérieur au niveau de 57,1 attendu par le marché. Enfin, l'Indice PMI Flash de l'industrie manufacturière s'établit à 55,1 (53,3 en mars), au plus haut depuis 72 mois et supérieur au consensus (53).

Forte rechute des ventes au détail britanniques en mars. En séquentiel, les ventes accusent un repli de 1,8% après une hausse de 1,7% au mois précédent et contre un recul limité à 0,2% attendu par le marché. En glissement annuel, les ventes progressent de 1,7% contre une hausse de 3,4% attendue. Les ventes 'core' reculent de 1,5% contre -0,4% anticipé et affichent une augmentation de 2,6% en glissement annuel contre 4,1% en février et +3,9% de consensus.

Les indices PMI ont déçu aux États-Unis. Selon les lectures 'flash' de Markit, l'indice PMI composite américain du mois d'avril 2017 est ressorti à 52,7, contre 53 en mars 2017. Il est logé sur un plus bas de 7 mois. L'indicateur flash manufacturier s'est établi à 52,8, contre 53,9 de consensus de place et 53,3 en mars. Ici encore, il s'agit d'un plus bas de 7 mois. L'indice des services est ressorti à 52,5, contre un consensus logé à 53,1 sur la période et un niveau de 52,8 en mars.

D'après la National Association of Realtors américaine ce vendredi, les reventes de logements aux USA pour le mois de mars 2017 sont ressorties au nombre de 5,71 millions, contre un consensus d'environ 5,6 millions et un niveau révisé à 5,47 millions pour le mois antérieur. Ainsi, les reventes ressortent en augmentation de 4,4% en comparaison du mois précédent et de 5,9% en glissement annuel.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,0700$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 49,5$ et le Brent s'affiche à 51,9$.

VALEURS EN HAUSSE

* AwoX (+18,1%). La firme a annoncé hier soir qu'Orange avait choisi le constructeur français Cabasse, une de ses filiales, pour développer sa première barre de son Home-cinéma Dolby Atmos destinée à un large public. Le prix ainsi que les volumes livrés n'ont pas été dévoilés par la société mais Gilbert Dupont estime que cette annonce renforce la visibilité sur le carnet de commandes de l'activité sur les prochaines années.

* Econocom gagne 3,8% soutenu par un bon premier trimestre. Le groupe a réalisé sur la période un chiffre d'affaires de 608 millions d'euros, en hausse de 9,7% et de 7,5% en organique. Oddo explique que le titre a sous-performé le marché depuis son initiation de couverture, en raison d'un effet de rattrapage après une performance exceptionnelle de 2016 et d'effets techniques liés à la conversion de l'ORNANE. Econocom affiche désormais des multiples de valorisation plus raisonnable et une dynamique de croissance toujours forte, avec une croissance retrouvée dans les Services. De quoi passer à l'"achat" sur la valeur avec un objectif rehaussé de 15,4 à 16,4 euros.

* Somfy rebondit de 3,7%, alors que le chiffre d'affaires du groupe est ressorti à 294,6 millions d'euros à l'issue du premier trimestre, en hausse de 11,0% en termes réels et 9,9% à périmètre et taux de change constants.

* Manitou grimpe de 2,9%, porté par le relèvement de ses objectifs annuels après un excellent début d'année. La firme prévoit désormais une croissance du chiffre d'affaires de 7 à 10% et une progression du pourcentage de résultat opérationnel courant de 50 à 70 points de base par rapport à 2016. Suite à cette publication, Gilbert Dupont rehausse ses estimations de revenus sans intégrer d'effet de levier opérationnel supplémentaire compte tenu du besoin de montée en cadence industrielle, ce qui le conduit à relever sa prévision de BPA 2017 de 4%. A l'"achat" sur la valeur, GD rehausse sa cible de 25 à 30 euros.

* Les valeurs bancaires poursuivent leur rebond (troisième séance consécutive de progression) avec BNP Paribas (+2,2%), Société Générale (+1,7%) ou encore Crédit Agricole (+1,2%).

* Sur le CAC40, ArcelorMittal monte aussi de 0,9% avec Veolia (+2,9%) ou encore Michelin (+2,5%).

VALEURS EN BAISSE

* LDLC chute de 10,2% après son point annuel. Le chiffre d'affaires du T4 s'est élevé à 115 ME, en croissance de 42,8% par rapport au 4ème trimestre 2015-2016 mais stable à périmètre constant. Cette performance est jugée un peu courte par les analystes. "Le CA T4 est inférieur de 7% à notre attente", relève ainsi Gilbert Dupont.

* Danone (-2,4%). Le marché sanctionne la publication trimestrielle du groupe, malgré des chiffres en ligne avec les attentes. Sans surprise, la croissance organique du géant de l'agroalimentaire a faibli à +0,7% sur le T1, contre +0,6% escompté par le consensus des analystes.

* Boiron perd 2,2% au lendemain de la divulgation de son chiffre d'affaires du 1er trimestre 2017. Les revenus du leader mondial de l'homéopathie sur la période sont ressortis à 160,3 ME, en hausse de 4% et en croissance de 2,2% à taux de change constants, ce qui est globalement conforme aux attentes du consensus des analystes.

* Sur le CAC40, Atos perd aussi 2,2% avec Capgemini (-1,4%) ou encore PSA Groupe (-1,5%).

 
0 commentaire - Clôture Paris : le CAC40 cède 0,37%
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]