Clôture Paris : le CAC40 gagne 0,4%

Clôture Paris : le CAC40 gagne 0,4%©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 22 novembre 2016 à 18h00

LA TENDANCE

La bourse de Paris a repris de la hauteur ce mardi après les records historiques de Wall Street hier soir sur tous ses principaux indices ! La place américaine poursuit d'ailleurs sa progression actuellement. Le CAC40 a ainsi gagné 0,41% aujourd'hui, 4.548 pts en clôture. La perspective de voir les taux croître outre-Atlantique en décembre semble désormais bien intégrée par les investisseurs et le référendum italien de début décembre ne semble, pour l'heure, pas trop préoccuper les opérateurs de marché... Côté valeurs, Essilor dévisse après sa publication décevante. Vinci a connu pour sa part une fin de séance particulièrement mouvementée après la publication d'un faux communiqué de presse ! Du côté du pétrole, le baril WTI repasse sous les 48$.

ECO/DEVISES

L'indice d'activité manufacturière régionale de la Fed de Richmond pour le mois de novembre 2016 est ressorti positif de 4 points, contre +1 pt de consensus et -4 points un mois auparavant.

Les reventes de logements existants aux USA pour le mois d'octobre 2016 sont ressorties sur un rythme de 5,60 millions d'unités, selon la National Association of Realtors, alors que le consensus était de 5,42 millions. La lecture révisée du mois de septembre 2016 ressort quant à elle à 5,49 millions d'unités, assez proche de la précédente évaluation.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,0619$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 47,7$ et le Brent s'affiche à 48,7$.

VALEURS EN HAUSSE

* Eramet monte de 11,9% avec Recylex (+13,7%).

* ArcelorMittal s'envole de 5,7%. Le titre du numéro un mondial de l'acier reste soutenu par des anticipations plus favorables de brokers, à commencer par Macquarie qui a révisé en vive hausse ses projections des prix de l'acier jusqu'au milieu de l'année 2017, pour intégrer l'accroissement de la demande chinoise. Mécaniquement, cela profitera au secteur et donc à ArcelorMittal, dont le bureau d'études a rehaussé la recommandation de "sousperformance" à "neutre". L'objectif de cours a lui aussi été significativement rehaussé, de 4,50 à 7 euros. Macquarie apprécie notamment l'exposition du sidérurgiste à un marché européen qui est en train de s'assainir.

* Trigano (+5,2%). En septembre dernier, la société avait publié un chiffre d'affaires annuel de 1,32 MdE, supérieur aux attentes de la place. Les résultats de la période, dévoilés hier soir, sont du même tonneau. Trigano souligne que le marché européen du camping-car est toujours en phase de croissance, ce qui permettra d'afficher sur le nouvel exercice "progression notable" de l'activité et des résultats.

* Goldman Sachs et le Crédit Suisse permettent à Bouygues de s'adjuger un gain de 2,1%. Le premier est passé de vendre à neutre sur le dossier, avec un objectif de 35,50 euros contre 29 euros précédemment. Le second recommande désormais à ses clients de se positionner sur le titre (surperformance) alors qu'il était neutre jusque-là, en visant 38 euros contre 30 précédemment.

* Les bancaires tirent profit de cette tendance avec BNP Paribas (+2,3%), Crédit Agricole (+2%) et Société Générale (+0,7%). Axa grimpe aussi de 3,7%.

* LafargeHolcim gagne 1,7%. Moody's envisage d'abaisser d'un cran la note de solidité financière du cimentier, après la tenue de la journée investisseurs de vendredi dernier, au cours de laquelle le management a annoncé un accroissement du taux de distribution du dividende et un programme de rachat d'actions. La dette de LafargeHolcim est actuellement notée "Baa2" long terme. Elle devrait donc reculer en toute logique à "Baa3" si Moody's va au bout de sa procédure, c'est-à-dire le cran le plus bas de la catégorie d'investissement.

* Carrefour (+1,6%). Le processus d'arrivée en bourse de Carmila, la foncière dotée d'un patrimoine de 4,6 milliards d'euros, se poursuit. Une autre étape semble avoir été franchie, a appris l'Agence Bloomberg, avec le choix de Morgan Stanley et de la Société Générale pour mener à bien l'opération.

* Solocal Group (+0,5%). Le groupe confirme la nécessité d'un vote positif sur la version modifiée de son plan de restructuration, car il commence à souffrir d'un manque de trésorerie qui risque de le mettre en défaut. Le spectre de la procédure collective plane donc sur la société.

VALEURS EN BAISSE

* Essilor chute de 6,1%. Les commentaires du management en octobre ne laissaient pas beaucoup d'espoir quant à l'atteinte de l'objectif de croissance de 4,5% fixé pour 2016. Le groupe a confirmé ce matin qu'il sera manqué. La croissance en base homogène se limitera à 3,5% cette année, à cause du ralentissement conjoncturel du marché de l`optique ophtalmique dans plusieurs grandes géographies, dont les Etats-Unis. Le groupe révise aussi en baisse sa prévision de marge opérationnelle ajustée ("contribution de l'activité") à 18,5% contre 18,8% précédemment estimé.

* Vinci perd 3,7% à 58,8 Euros, au terme d'une séance mouvementée, marquée par un plus bas "intraday" à ... 49,9 Euros. Vinci a annoncé avoir subi "une très grave tentative de désinformation à caractère diffamatoire. Au travers d'un faux communiqué de presse usurpant l'identité de Vinci". Vinci dément formellement et totalement le licenciement de Christian Labeyrie.

* La série baissière continue pour CGG qui perd encore 3,1% malgré la hausse du baril. Le titre a perdu près de 50% depuis le 7 novembre et l'annonce d'une nouvelle recapitalisation nécessaire.

* Zodiac Aerospace (-2,1%) panse toujours les plaies des difficultés industrielles de sa branche Aircraft Interiors. Les choses s'améliorent, mais lentement. Le marché pourrait être déçu des prévisions pour le nouvel exercice, avec un redressement plus modeste que prévu de la rentabilité.

* Sur le CAC40, Publicis perd aussi 1,5% avec Sodexo (-1,6%) ou encore Sanofi (-0,9%).

 
0 commentaire - Clôture Paris : le CAC40 gagne 0,4%
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]