Clôture Paris : le CAC40 gagne encore 0,15%

Clôture Paris : le CAC40 gagne encore 0,15%©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 26 juillet 2016 à 18h00

LA TENDANCE

Le CAC40 a fini sa course en légère hausse de 0,15% ce mardi, à 4.395 pts en clôture, enregistrant ainsi une troisième séance consécutive de timide rebond. Plusieurs publications semestrielles ont animé la séance aujourd'hui, en particulier dans le secteur automobile, alors que le rythme des publications va réellement s'accélérer dans les prochains jours. A suivre également la réunion monétaire de la Fed qui débute ce mardi (communiqué demain soir), même si le statu quo sur les taux d'intérêt est très largement anticipé par les analystes. Enfin, les investisseurs suivront avec attention ce soir les comptes trimestriels du géant de cote américaine Apple. Du côté du pétrole, le baril continue de s'enfoncer, désormais sous les 43$ pour le WTI...

ECO/DEVISES

L'indice d'activité manufacturière régionale de la Fed de Richmond pour le mois de juillet 2016 est ressorti positif de 10 points, contre un consensus de -4 et un niveau de -10 un mois auparavant (lecture révisée). L'indice repasse donc en territoire très nettement positif, montrant une expansion de l'activité manufacturière dans la région.

D'après le Département américain au commerce, les ventes de logements neufs pour le mois de juin ont atteint 592.000, au plus haut depuis février 2008. Le consensus tablait sur 562.000 ventes alors que les données du mois de mai ont été révisées à la hausse à 572.000 (551.000 précédemment évalué). Le prix moyen ressort à 306.700$ contre 288.800 un mois plus tôt.

L'indice de confiance des consommateurs américains mesuré par le Conference Board pour le mois de juillet 2016 est ressorti à 97,3, contre environ 96 de consensus de place et 97,4 pour la lecture révisée du mois antérieur.

L'indice flash PMI des services américains mesuré par Markit pour le mois de juillet 2016 est ressorti à 50,9, contre 51,2 de consensus de place et 51,4 pour sa lecture antérieure (lecture révisée du mois de juin). L'indicateur du jour traduit donc un ralentissement de l'expansion dans les services aux USA.

L'indice S&P Case-Shiller '20-City' ajusté des variations saisonnières a reculé de 0,1% en mai 2016, en comparaison du mois antérieur, alors que le consensus était de +0,4%. Cet indicateur a été par ailleurs revu à -0,2% pour le mois d'avril. Hors ajustements saisonniers, l'indice du mois de mai a augmenté cependant de 0,9% par rapport au mois antérieur. Hors ajustements saisonniers et en glissement annuel, il ressort en progression de 5,2%. Cet indicateur mesure l'évolution des prix des logements aux USA.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,0983$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 42,9$ et le Brent s'affiche à 44,6$.

VALEURS EN HAUSSE

* Faurecia (+4,3%) a relevé ce matin ses objectifs de résultats 2016, après un premier semestre solide, qui a permis à la société de faire nettement progresser sa marge opérationnelle. Le management explique que les entrées de commandes restent dynamiques et ancrent la croissance future, ce qui devrait apporter des garanties sur le long terme.

* ArcelorMittal grimpe encore de 2,8% et enregistre ainsi une quatrième séance consécutive de progression.

* Valeo en profite pour gagner 2,7%.

* Peugeot gagne aussi 2,7% avant la publication des résultats semestriels demain.

* Michelin (+1,4%) a amélioré ses résultats semestriels, en dépit d'un chiffre d'affaires en retrait. Les objectifs sont confirmés. Les analystes devraient apprécier le niveau de marge opérationnel atteint, mais un peu moins la génération de cash-flow et le niveau de la dette. La direction s'attend sur le reste de l'année à des marchés Tourisme camionnette et Poids lourd "moins dynamiques" en Amérique du Nord et en Europe, tandis qu'ils devraient rester porteurs en Tourisme camionnette en Chine. Le marché des pneus de Spécialités devrait rester influencé par la fin du déstockage des compagnies minières. Michelin s'attend, dans un tel contexte, à un effet prix mix / matières premières positif sur l'année. Le groupe confirme ainsi ses objectifs d'une croissance des volumes supérieure à l'évolution mondiale des marchés, d'un résultat opérationnel sur activités courantes en croissance hors effet de change et de génération d'un cash-flow libre structurel supérieur à 800 ME.

VALEURS EN BAISSE

* Orange perd 3,7%. L'opérateur a publié ce matin des résultats semestriels proches des attentes de la place. Le groupe a accru ses investissements, conformément à la trame de son plan stratégique 2020. Les objectifs annuels ont été confirmés.

* Europcar chute de 2,2%. La société a pâti au premier semestre d'une conjonction de facteurs négatifs, allant de conditions météorologiques difficiles au Brexit, en passant par l'impact des attentats sur le transit international. Les objectifs annules ont été revus en baisse.

* Vallourec reste en baisse de 2,1% avant la publication des résultats semestriels jeudi.

* Bouygues perd aussi 2% avec Nokia (-0,6%).

* Du côté des bancaires, Société Générale reperd 0,9% avec BNP Paribas (-0,7%) et Crédit Agricole (-0,5%).

* Air France perd 0,9%. Environ 35% des personnels navigants commerciaux d'Air France ont répondu à l'appel à la grève lancé par les syndicats SNPNC-FP et UNSA-PNC, a fait savoir la compagnie. Le mouvement démarrera le 27 juillet et se poursuivra jusqu'au 2 août, englobant un week-end charnière de la période estivale. Les grévistes sont plus nombreux sur le long-courrier (40%) que sur le moyen-courrier (25%), ce qui rendra "inévitables" quelques annulations sur les vols longs, alors que le transporteur espérait limiter au minimum l'impact sur ce segment.

 
0 commentaire - Clôture Paris : le CAC40 gagne encore 0,15%
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]