Clôture Paris : le CAC40 monte de 0,3%

Clôture Paris : le CAC40 monte de 0,3%©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 24 novembre 2016 à 18h00

LA TENDANCE

Le CAC40 a gagné 0,29% ce jeudi, à 4.543 pts, dans des volumes faibles et une actualité réduite, Thanksgiving oblige... Wall Street est d'ailleurs fermé pour l'occasion et rouvrira ses portes que pour une demi-séance demain, "Black Friday", journée qui lance traditionnellement la ruée sur les cadeaux de Noël. Hier soir, le Dow Jones, le S&P 500 et le Russell 2000 ont réussi à aligner un 3ème record historique de suite, tandis que le Nasdaq a légèrement reculé... L'indice parisien a donc profité de cette journée calme pour reprendre un peu de terrain, toujours coincé entre les 4.500 et 4.550 pts...

ECO/DEVISES

L'indice de confiance des milieux d'affaires allemands compilé par l'Institut Ifo a atteint 110,4 points en novembre, contre 110,5 de consensus et 110,5 le mois précédent. La composante évaluation actuelle ressort à 115,6 points (contre 115 au consensus et 114,7 en septembre) et la composante des attentes à 105,5 points (contre 106 de consensus et 104,5 le mois précédent).

L'indice du climat des affaires en France reste stable en novembre, à 102. Le climat augmente de quatre points dans le commerce de détail, de trois points dans le bâtiment et d'un point dans les services. Il est stable dans l'industrie. En revanche, il recule de deux points dans le commerce de gros, précise l'Insee.

La nouvelle lecture du PIB allemand n'apporte pas de surprises, avec une progression de 0,2% au 3ème trimestre, conformément à ce qui avait déjà été publié. Il s'agit d'un ralentissement après la hausse de 0,7% enregistrée au premier trimestre et de 0,4% au second.

Un accord au sein de l'Opep sur la réduction de la production du cartel pourrait in fine être néfaste pour les cours du brut. Selon le directeur général de l'Agence Internationale de l'Energie, un tel compromis entraînerait en effet un rebond du baril de pétrole en direction des 60 dollars mais aussi, dans les mois suivants, une hausse de la production hors cartel, en particulier aux Etats-Unis. Ce boom de la production pourrait ainsi de nouveau exercer une pression baissière sur les prix de l'or noir d'ici neuf mois à un an, selon Fatih Birol.En outre, le marché de l'énergie est entré dans une période de plus grande volatilité et les investissements dans la production future sont en train de reculer pour la troisième année, souligne le dirigeant. "C'est la première fois dans l'histoire du pétrole que les investissements diminuent pendant trois années consécutives...En conséquence, nous pourrons voir de plus grandes difficultés dans quelques années".

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,0574$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 48$ et le Brent s'affiche à 49$.

VALEURS EN HAUSSE

* Sur le CAC40, Nokia monte de 2,8% avec Publicis (+1,1%) ou encore Bouygues (+1,4%).

* Eurotunnel gagne 2,8%, profitant d'un avis favorable d'analyste. Selon nos informations, RBC capital est passé d'une opinion "performance sectorielle" à une recommandation "surperformance", tout en laissant inchangé son objectif de cours à 10 Euros. Malgré le rebond du jour, le titre Eurotunnel affiche encore un recul de près de 30% depuis le 1er janvier, nettement pénalisé par le Brexit.

* Figeac Aéro gagne 2,7% après une solide publication semestrielle et la confirmation des objectifs annuels.

* Essilor reprend 2,3%. UBS vient de ramener son objectif de cours à 130 euros sur le champion des verres correcteurs, soit 9 euros de moins que sa valorisation précédente. La recommandation reste à l'achat.

* Vinci remonte de 1,3% ce qui permet de quasiment effacer le repli consécutif à l'affaire des faux communiqués de presse. Le groupe a porté plainte contre X et en profite pour confirmer le démenti de ces "allégations mensongères" et réitère ses objectifs.

* Peugeot (+0,9%) renouvelle sa 301, voiture développée exclusivement pour les pays à la recherche d'une berline tricorps statutaire.

VALEURS EN BAISSE

* Pernod Ricard perd 2,1%. Le groupe de spiritueux est victime de la nouvelle politique du gouvernement indien pour lutter contre la corruption. Alors que New Dehli a décidé de supprimer les billets de 500 et 1.000 roupies le 8 novembre, le pays est confronté à une pénurie de cash, ce qui pénalise la vente de l'ensemble des biens de consommation. Dans un note, JP Morgan rappelle que l'Inde est le troisième marché de Pernod Ricard en terme de profits après les Etats-Unis et la Chine et le numéro deux au niveau des revenus. De quoi inquiéter les investisseurs même si à moyen/ long terme, l'industrie des spiritueux devrait bénéficier de transactions plus transparentes.

* Sur le CAC40, Vivendi perd aussi 0,7% avec BNP Paribas (-0,6%), Engie (-0,6%) ou encore Société Générale (-0,3%).

 
0 commentaire - Clôture Paris : le CAC40 monte de 0,3%
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]