Clôture Paris : le CAC40 perd 0,3%

Clôture Paris : le CAC40 perd 0,3%©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 18 juillet 2016 à 18h00

LA TENDANCE

Le CAC40, qui avait mis fin à six séances consécutives de progression vendredi dernier, s'est montré hésitant ce lundi, clôturant encore en baisse de 0,34% à 4.358 pts. Après les événements tragiques intervenus en France en fin de semaine dernière et le coup d'État avorté en Turquie, l'actualité de ce début de semaine est marquée par l'annonce de l'acquisition du britannique ARM Holdings par le japonais Softbank pour 29 milliards d'euros (24,3 milliards de livres) et ce, quelques jours seulement après le vote sur le Brexit... Outre-Atlantique, Wall Street s'affiche dans le vert actuellement, alors que le rythme des publications trimestrielles va nettement s'accélérer dans les prochains jours.

ECO ET DEVISES

L'indice du marché immobilier américain de la National Association of Home Builders ressort à 59 en juillet, contre un consensus de place de 61 et un niveau révisé à 60 au mois précédent.

La sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne pourrait être effective au 1er janvier 2019, selon le ministre du commerce britannique, Liam Fox qui a donné un entretien au 'Sunday Times'. Le pays serait ainsi en train de négocier les accords de libre-échange avec douze pays afin de préparer au mieux cette sortie.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1077$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 45,1$, et le Brent s'affiche à 46,8$.

VALEURS EN HAUSSE

* Sequana (+6,5%). Le rebond se poursuit, alimenté par la décision d'un tribunal britannique qui a rejeté une partie des prétentions de BAT Industries dans un litige qui opposent les deux sociétés sur la licéité de la distribution de dividendes effectués en faveur de Sequana.

* Virbac (+5,2%). Après trois jours de baisse, l'action se reprend à l'approche de la publication ce soir après la clôture du chiffre d'affaires du premier semestre 2016. Les analystes sont relativement confiants, en espérant un redressement de l'activité aux États-Unis, avant une accélération au cours du second semestre.

* bioMérieux (+3,9%). Après un début de séance en hausse modérée, le titre a accéléré dans le sillage d'une solide publication semestrielle, qui démontrent que la croissance visée pour l'exercice 2016 pourrait être dépassée, comme le pressentaient certains analystes. Suite à cette annonce, Liberum réitère son conseil "acheter" et sa fair value de 122 euros.

* STMicroelectronics (+2,6%) et Soitec (+8,9%). Les deux dossiers profitent de la spéculation née du rachat d'ARM par Softbank dans le secteur. Leurs modèles et leurs spécialités sont différentes de ceux du britannique, mais la transaction devrait animer le secteur pendant plusieurs jours.

* ArcelorMittal grimpe de 1,8% après une baisse de 0,7% vendredi.

* Valeo monte de 1,5% avec Peugeot (+1,4%) ou encore Renault (+0,8%).

VALEURS EN BAISSE

* Avenir Telecom (-16,7%). Le sévère plan d'amaigrissement lancé par la société pour assurer sa survie se poursuit. Le groupe marseillais a obtenu un renouvellement pour six mois de la période d'observation de son redressement judiciaire, qui porte l'échéance au 4 janvier 2017. Une bonne nouvelle, qui ne masque pas totalement l'autre information fournie ce matin par le management dans un communiqué : le passif financier ne pourra être apuré par la seule activité, ce qui induit pour Avenir Telecom la nécessité de trouver des solutions additionnelles pour faire face à ses échéances.

* Nokia (-1,5%). Le finlandais affiche la plus forte baisse du CAC40, victime collatérale de son concurrent Ericsson, après des révélations sur de possibles manipulations de comptes du suédois. Ce dernier a démenti, mais son titre chute à Stockholm.

* Sur le CAC40, Orange recule aussi de 1,2% avec Airbus (-0,8%) ou encore Danone (-0,7%).

* Total recule de 1% victime de la baisse du baril de pétrole. Outre les cours du brut, le groupe français voit ses ambitions asiatiques contrecarrées par ExxonMobil qui a lancé une contre-offre de 2,2 milliards de dollars sur InterOil. Total s'est associé à l'Australien Oil Search pour lui racheter une partie de la participation d'InterOil dans le gisement potentiellement lucratif d'Elk-Antelope... Bernstein reste par ailleurs à "surperformance" sur Total en visant 51 euros par action.

* BNP Paribas perd 0,7% avec Natixis (-0,9%) et Société Générale (-0,2%).

 
0 commentaire - Clôture Paris : le CAC40 perd 0,3%
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]