Clôture Paris : le CAC40 poursuit son ascension

Clôture Paris : le CAC40 poursuit son ascension

bourse

Boursier.com, publié le mercredi 26 avril 2017 à 18h00

LA TENDANCE

Après deux séances consécutives de rebond, pour un gain cumulé d'environ 4,3%, le CAC40 a encore gagné 0,19% ce mercredi, restant sur des niveaux pas revus depuis le début d'année 2008, à 5.288 pts en clôture. L'indice parisien reste porté par les espoirs de voir Emmanuel Macron accéder au pouvoir en France et l'éloignement d'un éventuel "Frexit". La présentation aux Etats-Unis de la réforme fiscale tant attendue et promise par l'administration Trump, avec à la clef d'importantes baisses d'impôts, est également scrutée de près par les investisseurs aujourd'hui... Star du jour, Kering s'envole de près de 10% à Paris, après des comptes trimestriels meilleurs que prévu !

ECO/DEVISES

Steven Mnuchin, Secrétaire américain au Trésor, qui s'exprime aujourd'hui à propos de la réforme fiscale voulue par l'administration Trump, vient de confirmer que le taux d'imposition sur les bénéfices des entreprises allait bien connaître une très forte baisse, à 15% contre 35% actuellement. Mnuchin souligne également ce jour que le plan fiscal ne comprend pas de volet 'infrastructure'... Donald Trump avait précédemment promis des annonces fortes ce jour, concernant la réforme fiscale et la réduction des impôts. L'administration Trump dévoilera plus de détails à propos de cette proposition de réforme fiscale plus tard dans la journée. L'intérêt de la vaste refonte de la fiscalité américaine est de soutenir l'économie, avec un objectif de 3% de croissance désormais avancé par Mnuchin. Cet objectif ressort un peu moins ambitieux que celui de Trump durant la campagne, mais aussi un peu plus réaliste.

Pour le quatrième mois consécutif, en France, la confiance des ménages dans la situation économique est restée stable en avril. L'indicateur qui la synthétise s'est ainsi maintenu à 100, sa moyenne de longue période.

D'après le dernier rapport hebdomadaire dévoilé par le Département à l'Energie américain, les stocks commerciaux de brut, hors réserve stratégique, ont reculé de 3,6 millions de barils lors de la semaine close au 21 avril, à 528,7 millions de barils. Le consensus tablait sur une baisse de 1,6 million de barils. Les stocks d'essence ont pour leur part progressé de 3,4 millions de barils, contre un repli de 1 million attendu, alors que les stocks de produits distillés (gazole et fioul de chauffage) ont augmenté de 2,7 millions de barils contre une baisse de 1 million anticipée.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,0872$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 49,8$ et le Brent s'affiche à 52$.

VALEURS EN HAUSSE

* Kering grimpe de 9,7%. Objectif plus que rempli au premier trimestre avec des ventes en hausse organique de 28,6% au 1er trimestre, à 3,573 MdsE, une progression deux fois plus forte que ce que prévoyaient les analystes, grâce à la grande forme de Gucci (+48,3%), le navire-amiral du groupe.

* Vilmorin monte de 2% après ses résultats. Tarkett rebondit aussi de 4,4% après ses comptes

* Capgemini grimpe de 1,5%. La SSII a démarré son exercice 2017 sur une légère croissance de 2,6% à périmètre et taux de change constants, pour des revenus de 3,17 milliards d'euros. Pour l'exercice entier, le management vise une croissance de 3% à taux de change constant et une marge opérationnelle comprise entre 11,7 et 11,9%.

* Sur le CAC40, Vivendi monte aussi de 1,3% avec TechnipFMC (+1,5%) ou encore LVMH (+0,7%). Grâce à sa remontée de 35% en six mois, l'action LVMH flirte avec les 115 milliards de capitalisation à la Bourse de Paris, ce qui la place à portée de la première place française, actuellement occupée par Total avec près de 118 MdsE.

* Air Liquide gagne 1,1%. Le groupe a publié ce matin des résultats trimestriels en trompe-l'oeil, avec l'intégration d'Airgas qui dope la croissance. La progression organique se limite à 1,5%, mais le trou d'air de la division ingénierie masque une bonne performance dans le coeur de métier, gaz & services, plus dynamique que prévu.

* L'Oréal gagne 0,4%. Le groupe brésilien Natura a confirmé discuter avec L'Oréal d'un rachat de The Body Shop, après les rumeurs qui ont circulé cours du week-end. L'information a été communiquée dans un avis de bourse, qui précise notamment qu'aucun accord ferme n'a été conclu et que les discussions en sont à un stade préliminaire. Samedi, l'agence Bloomberg avait révélé que Natura Cosmeticos et plusieurs fonds d'investissement, dont CVC Capital Partners, Advent International et Investindustrial, avaient passé le premier tour d'enchères.

* Safran gagne 0,3%. Les revenus trimestriels ont progressé de 5,5% en organique à 3,98 MdsE. Les prévisions 2017 sont confirmées : une croissance de 2% à 3% du chiffre d'affaires et un résultat opérationnel courant ajusté est attendu proche de celui de 2016. Le groupe confirme que les discussions en vue du rachat continuent et qu'elles tiennent compte des nouvelles difficultés éprouvées par l'équipementier aéronautique.

* PSA Groupe (+0,2%). Le constructeur a amélioré ses revenus trimestriels grâce à Peugeot et relevé ses projections de hausse du marché mondial. PSA vise toujours, dans le cadre de son plan "Push to Pass", une marge opérationnelle courante moyenne supérieure à 4,5 % pour la division automobile sur la période 2016-2018 et une cible supérieure à 6% en 2021, ainsi qu'une croissance de 10% du chiffre d'affaires du groupe entre 2015 et 2018, en visant 15% supplémentaires d'ici 2021.

VALEURS EN BAISSE

* Bic plonge de 10,2%. Le groupe a beaucoup souffert au premier trimestre 2017, comme l'illustre son chiffre d'affaires de 469,2 millions d'euros, qui est certes stable en données publiées, mais qui se contracte de -4,1% à taux de change constants. Cette situation s'explique par un contexte de marché compliqué pour la papeterie et les rasoirs en Amérique du Nord. Le management vise une croissance organique du chiffre d'affaires 2017 d'environ 5%.

* Dassault Systemes chute de 5,8% après ses comptes.

* BNP Paribas recule de 1,7% sur des prises de profits après le puissant rebond des valeurs bancaires de ces derniers jours. Société Générale perd aussi 0,6% avec Crédit Agricole (-0,3%) ou encore Axa (-1%).

* Sur le CAC40, Engie cède aussi 1% avec Bouygues (-0,8%).

* Unibail-Rodamco recule de 0,5%. Le chiffre d'affaires consolidé trimestriel s'élève à 528,6 ME (+1,1%). Parmi les faits marquants du trimestre, la foncière a obtenu à la mi-mars le permis de construire pour les tours de bureaux "Sisters" à La Défense.

* ArcelorMittal recule de 0,3% après plusieurs séances consécutives de rebond.

 
0 commentaire - Clôture Paris : le CAC40 poursuit son ascension
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]