Clôture Paris : le CAC40 rebondit de 1,5%

Clôture Paris : le CAC40 rebondit de 1,5%©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 25 novembre 2015 à 18h00

LA TENDANCE

Après trois séances consécutives de baisse, dont une chute de 1,4% hier, plombé par les tensions géopolitiques et les risques terroristes, le CAC40 a rebondi de 1,51% ce mercredi, à 4.893 pts en clôture. Les investisseurs reprennent du poil de la bête après de nouvelles rumeurs concernant de probables futures mesures d'assouplissement monétaire supplémentaires par la Banque centrale européenne. Outre-Atlantique, Wall Street s'affiche en timide progression actuellement, après de nombreux indicateurs économiques, et à la veille de la fête de "Thanksgiving". Les marchés américains seront donc fermés demain et rouvriront pour une demi-séance vendredi, jour du "Black Friday" qui marque le coup d'envoi de la période des achats de fin d'année aux Etats-Unis...

ECO/DEVISES

Reuters a rapporté que les dirigeants des banques centrales de la zone euro envisageaient différentes options avant la prochaine réunion du Conseil des gouverneurs de la BCE, parmi lesquelles une ponction progressive sur les liquidités déposées par les banques et l'amplification du programme d'achats de titres en cours.

Selon le Département américain au commerce ce mercredi, les ventes de logements neufs pour le mois d'octobre 2015 se sont établies sur un rythme de 495.000 unités, contre 499.000 de consensus de place et 447.000 pour la lecture révisée du mois de septembre. Ainsi, ces ventes de logements neufs rebondissent de 11% par rapport au mois antérieur et 5% sur un an. Le prix médian des ventes a décliné quant à lui de... 8,5% à 281.500$.

L'indice flash PMI des services américains mesuré par Markit pour le mois de novembre 2015 est ressorti à 56,5, contre 55 de consensus de place et 54,8 en octobre (lecture finale). Ainsi, l'indice du jour traduit une accélération de l'expansion de l'activité dans les services aux Etats-Unis ce mois.

L'indice des prix américains de l'immobilier mesuré par la Federal Housing Finance Agency (FHFA) pour le mois de septembre 2015 a progressé de 0,8% en comparaison du mois antérieur, contre +0,4% de consensus. L'indicateur grimpe de 5,7% sur un an.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis pour la semaine close le 21 novembre se sont établies à 260.000, contre 270.000 de consensus et 272.000 une semaine auparavant.

D'après le rapport gouvernemental du jour aux États-Unis, les revenus personnels des ménages américains pour le mois d'octobre 2015 ont augmenté de +0,4% par rapport au mois antérieur, contre +0,4% de consensus et +0,2% en septembre. Les dépenses personnelles se sont appréciées de +0,1%, contre +0,3% de consensus et +0,1% un mois avant. L'indice de prix "core PCE" est stable, contre +0,2% de consensus.

Les commandes de biens durables aux Etats-Unis pour le mois d'octobre 2015 ont progressé de 3% en comparaison du mois antérieur, ajustées des variations saisonnières, contre un repli de 0,8% en septembre. Le consensus était logé quant à lui à +1,5% en octobre. Hors transport, les commandes ont grimpé de 0,5%, contre +0,4% de consensus et -0,1% un mois avant.

L'indice du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan pour le mois de novembre 2015 est ressorti à 91,3, contre 93,1 de consensus de place. Il s'agissait de la lecture finale de cet indice de confiance pour le mois de novembre, alors que la lecture antérieure était de 93,1, tout comme le consensus. L'indice était de 90 en octobre. La révision en baisse du jour pour le mois de novembre résulte sans doute de la hausse significative du risque terroriste après les attaques parisiennes. La composante des anticipations de l'indice du Michigan recule à 82,9, contre 85,6 pour la lecture flash de novembre.

D'après le dernier rapport hebdomadaire dévoilé par le Département à l'Energie américain, les stocks commerciaux de brut, hors réserve stratégique, ont augmenté de 1 million de barils lors de la semaine close au 20 novembre, à 488,2 millions de barils. Les stocks d'essence ont eux progressé de 2,5 millions de baril alors que les stocks de produits distillés (gazole et fioul de chauffage) ont progressé de 1 million de barils.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,0617$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 42,4$ et le Brent s'affiche à 45,4$.

VALEURS EN HAUSSE

* Eurofins bondit de 9,9%. Le groupe pense dépasser ses objectifs 2015 pourtant récents, et sans doute aussi en 2016 au niveau de la croissance. Des acquisitions sont en vue.

* Somfy (+4,9%) a touché ce matin de nouveaux plus hauts historiques. Natixis a démarré le suivi à l'achat en visant 365 Euros.

* Publicis grimpe de 4,6% après trois séances consécutives de repli.

* LafargeHolcim s'adjuge 4,3%. Les comptes du troisième trimestre sont mauvais, mais le groupe a dégainé un dividende plus élevé que prévu cette année et donné les grandes lignes de son plan 2018, qui sont plutôt ambitieuses.

* Sur le CAC40, Axa monte aussi de 3,7% avec Solvay (+3,6%) ou encore Essilor (+2,8%).

* Zodiac rebondit de 3,8%. Hier, le titre avait coulé de plus de 7% après la publication de ses résultats annuels, en baisse, mais surtout de perspectives inférieures aux anticipations de la place, pourtant prudente après une série d'avertissements retentissants.

* Pénalisé hier par les risques d'une moindre fréquentation touristiques à Paris, LVMH reprend 1,9%.

VALEURS EN BAISSE

* Air France-KLM reste en baisse de 2,9%, et perd environ 9% en trois séances.

* ArcelorMittal perd 2,9% et enregistre ainsi une quatrième séance consécutive de baisse.

* Rexel recule de 2,4%. Berenberg a dégradé à la vente sa recommandation, assortie d'un objectif réduit de 14,50 à 11,50 Euros.

* AccorHotels cède 1,5% et sur les 38 Euros après trois jours de baisse.

* Renault perd 0,8%. Le groupe a contesté hier les conclusions de l'association allemande de protection de l'environnement Deutsche Umwelthilfe sur les émissions polluantes de l'Espace. Selon cette association, le taux d'émissions d'oxyde d'azote (NOx) du nouvel Espace diesel 1.6 dCi dépasserait de 13 à 25 fois les normes autorisées (Euro 6). Renault rappelle qu'Espace, comme tous ses véhicules commercialisés, respecte les réglementations en vigueur. En août 2015, l'organisme allemand indépendant ADAC a testé le modèle Espace et publié que ce dernier respectait la norme. D'après Renault, les procédures d'essai utilisées par l'Université de Berne sur lesquelles se base l'association allemande ne sont pas toutes conformes à la réglementation européenne et présentent des variations importantes de résultats qui, comme indiqué dans le rapport, nécessitent "des mesures complémentaires" et ne sont donc pas conclusives. La marque au losange assure cependant mettre tout en oeuvre pour comprendre le détail de ces résultats.

* Vallourec (-0,6%) va quitter le STOXX 600 Europe le 21 décembre.

 
0 commentaire - Clôture Paris : le CAC40 rebondit de 1,5%
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]