Clôture Paris : le CAC40 rebondit de 2,34% !

Clôture Paris : le CAC40 rebondit de 2,34% !

graphique bourse trader

Boursier.com, publié le mercredi 23 décembre 2015 à 18h00

LA TENDANCE

Après avoir fini sa course à l'équilibre hier, le CAC40 s'est offert un puissant rebond de 2,34% ce mercredi, à 4.675 pts, dans des volumes néanmoins assez faibles à deux jours de Noël. Le marché a principalement été tiré vers le haut aujourd'hui par le vif rebond des valeurs liées aux matières premières. Les prix du pétrole rebondissent de leur côté d'environ 2% en ce milieu de semaine. Outre-Atlantique, Wall Street poursuit aussi sa progression actuellement, après une série d'indicateurs économiques contrastés. Pour mémoire, la bourse de Paris ouvrira demain, jeudi 24 décembre, seulement pour une demi-séance.

ECO ET DEVISES

L'institut national de la statistique a confirmé mercredi son estimation de croissance pour le troisième trimestre 2015. Le PIB a bel et bien progressé de +0,3% sur la période juillet-septembre, après avoir stagné au deuxième trimestre. En outre, sur un an, l'acquis de croissance est de 1% (contre +1,1% estimé en novembre dernier). Rappelons que le gouvernement vise une expansion de 1% cette année. L'objectif serait donc atteint puisque d'après les prévisions de l'Insee et de la Banque de France, le PIB progresserait d'environ +0,2%, +0,3% entre octobre et décembre. Dans le détail, les dépenses de consommation des ménages ont progressé de +0,3% après avoir stagné au cours du trimestre précédent. Parallèlement, l'investissement des entreprises enregistre une hausse de +0,5% tandis que celui des ménages "baisse de nouveau mais plus modérément ( -0,5% après -1,1%). "Au total, la demande intérieure finale hors stocks accélère légèrement : elle contribue pour +0,3 point à la croissance du PIB, après +0,1 point au deuxième trimestre", note l'Insee. A l'inverse, le commerce extérieur contribue négativement à l'évolution du PIB (-0,7 point après +0,4 point au deuxième trimestre). Les exportations ont reculé de 0,6% alors que les importations ont progressé de 1,8%.

La consommation des ménages français a chuté de 1,1% en novembre, soit le plus fort recul depuis janvier 2014. Le consensus tablait sur une hausse de 0,1%. Les dépenses de consommation, qui avaient déjà baissé de 0,2% en octobre, ont chuté de 5,6% dans l'énergie et de 4,7% dans l'habillement, précise l'Insee.

D'après le Département américain au commerce ce mercredi, les ventes de logements neufs aux États-Unis pour le mois de novembre 2015 se sont établies à 490.000, contre 503.000 de consensus de place et 470.000 un mois auparavant. Les ventes du mois d'octobre ont été revues en forte baisse, puisqu'elles étaient auparavant estimées à 495.000 unités.

Selon le rapport du jour aux USA, les revenus personnels du mois de novembre sont ressortis en progression de 0,3% en comparaison du mois antérieur, contre +0,2% de consensus de place et +0,4% un mois avant. L'indice de prix 'core PCE', suivi par la Fed, s'est établi en hausse de 0,1%, en ligne avec le consensus de place. Enfin, les dépenses personnelles des ménages en novembre ont augmenté de 0,3% par rapport au mois antérieur, contre +0,3% de consensus et une performance stable en octobre.

D'après le rapport gouvernemental du jour ce mercredi, les commandes de biens durables aux États-Unis pour le mois de novembre 2015 sont ressorties stables en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de place logé à -0,5% et un gain de 2,9% en octobre. Hors transport, les commandes ressortent en repli de 0,1%, contre un consensus proche de zéro.

L'indice du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan pour le mois de décembre 2015 est ressorti à 92,6, contre un consensus de place logé à 92 et un niveau antérieur de 91,8 (lecture préliminaire dite 'flash').

D'après le dernier rapport hebdomadaire dévoilé par le Département à l'Energie américain, les stocks commerciaux de brut, hors réserve stratégique, ont reculé de 5,9 millions de barils lors de la semaine close au 18 décembre, à 484,8 millions de barils. Les stocks restent proches de leur niveau le plus élevé à cette période de l'année depuis au moins 80 ans! Le consensus tablait sur une hausse de 1,2 million de barils. Les stocks d'essence ont eux progressé de 1,1 million de baril alors que les stocks de produits distillés (gazole et fioul de chauffage) ont reculé de 0,7 million de barils.

Sur le marché des changes, l'Euros vaut désormais 1,0880$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 37,4$ et le Brent s'affiche à 37$.

VALEURS EN HAUSSE

* Eramet (+17,8%) s'offre un puissant rebond en ce milieu de semaine, profitant du regain d'optimisme des investisseurs pour les valeurs liées aux matières premières après que l'agence de presse officielle "Chine Nouvelle" eut rapporté que Pékin allait faire de la réduction des surplus d'acier chinois l'une de ses priorités au cours des cinq prochaines années.

* ArcelorMittal grimpe de 11%. Réduire le surplus d'acier chinois sera une "top priorité" pour le gouvernement chinois au cours des cinq prochaines années et Pékin envisage de lancer un fond dédié à cet objectif, a rapporté l'agence Xinhua.

* Technip grimpe de 5,9% avec Total (+3,2%), Vallourec (+9,1%) ou encore CGG (+9,7%).

* Transgene progresse de 5,7% après la publication, dans la revue médicale 'The Lancet Oncology', des résultats de l'étude de phase 2b TIME de l'immunothérapie TG4010 en cancer bronchique non à petites cellules.

* Solvay monte de 4,2% après deux séances de correction.

* Carmat (+3,3%). L'annonce du décès du troisième patient greffé avec le coeur artificiel développé par la start-up française ne semble pas pénaliser le parcours de l'action ce jour. Les investisseurs ont, semble-t-il, déjà intégré cette mauvaise nouvelle. Sur la base des informations disponibles à ce stade, le patient de 74 ans implanté en avril serait mort des suites d'un arrêt respiratoire au cours d'une insuffisance rénale chronique. Fait positif, les analyses réalisées par Carmat n'ont pas montré d'implication de la prothèse dans le décès du patient. Si bien que la société poursuit l'étude de faisabilité sur son coeur bionique conformément à sa feuille de route.

* BNP Paribas gagne aussi 1,9% avec Crédit Agricole (+2,1%) ou encore Natixis (+2,4%).

* Société Générale monte de 1,8%. La banque dispose d'un niveau de fonds propres supérieur aux exigences de la nouvelle réglementation bancaire de Bâle III, à 11,1% (ratio CET 1) au 30 septembre dernier contre 9,75% exigés au 1er janvier en tenant compte d'un coussin de 0,25% supplémentaire imposé aux établissements jugés systémiques.

* Eurotunnel gagne 0,9%, alors que le groupe a indiqué avoir enregistré une année 2015 historique pour les Navettes Camions.

VALEURS EN BAISSE

* TxCell (-1%). La société a annoncé la mise en place d'une ligne optionnelle de financement en fonds propres (PACEO) avec la Société Générale par émission de 1.150.000 bons de souscription d'actions. Dans le cadre de ce PACEO, Société Générale s'est engagée à souscrire, au cours d'une période de 24 mois, sur demande de TxCell, un nombre maximum de 1.150.000 actions nouvelles (soit 8,92% du capital actuel) sur exercice des bons de souscription d'actions à souscrire par Société Générale.

* Aucune valeur du CAC40 n'a fini sa course dans le rouge aujourd'hui.

 
0 commentaire - Clôture Paris : le CAC40 rebondit de 2,34% !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]