Clôture Paris : le CAC40 rechute brutalement !

Clôture Paris : le CAC40 rechute brutalement !

marchés financiers, crise 9 août 2007 subprimes

Boursier.com, publié le mercredi 20 janvier 2016 à 18h00

LA TENDANCE

Après un rebond de près de 2% hier, le CAC40 a violemment replongé ce mercredi, en baisse de 3,45% à la clôture, à 4.125 pts. Les causes de cette forte correction restent les mêmes depuis le début de l'année, à savoir la chute quasi quotidienne des prix du pétrole (désormais sous les 28$ le baril pour le Brent), le ralentissement de la croissance chinoise, et des indicateurs américains sans relief sur fond de hausse des taux de la Fed. A cela s'ajoute des publications trimestrielles d'entreprises peu réjouissantes, assorties souvent de prévisions déprimées, ainsi que la résurgence de nouvelles craintes sur le secteur bancaire italien depuis le début de la semaine... Quoi qu'il en soit, l'indice parisien poursuit sa lourde correction et affiche désormais une baisse de plus de 11% depuis le début de l'année 2016. La réunion du comité de politique monétaire de la Banque centrale européenne, qui se tiendra demain, pourrait permettre de calmer un peu le jeu sur les marchés...

ECO/DEVISES

La Banque centrale européenne tiendra demain, jeudi, sa réunion mensuelle du comité de politique monétaire... Malgré une inflation toujours proche de zéro, une reprise timide et des cours de pétrole qui ne cessent de dégringoler, le consensus d'économistes table sur un statu quo...

Plusieurs dirigeants européens ont tenté aujourd'hui de rassurer les marchés sur la situation bancaire en Italie, alors que de nombreuses valeurs du secteur se sont écroulées à la bourse de Rome depuis quelques jours. Les investisseurs s'inquiètent notamment d'un retard dans la consolidation du secteur et du montant record des créances douteuses détenues par ces établissements.

D'après le rapport gouvernemental du jour aux USA, les mises en chantier de logements pour le mois de décembre 2015 se sont établies sur un rythme de 1,149 million d'unités, contre 1,2 million de consensus et 1,179 million pour la lecture révisée du mois de novembre. Les permis de construire sont ressortis sur un rythme de 1,232 million d'unités en décembre 2015, contre 1,217 million de consensus et 1,282 million en novembre.

L'indice des prix à la consommation aux États-Unis pour le mois de décembre 2015 est ressorti en repli de 0,1% en comparaison du mois antérieur (consensus stable), mais progresse de 0,7% en comparaison de l'an dernier. Hors alimentaire et énergie, ce CPI augmente de 0,1% par rapport au mois antérieur, contre +0,2% de consensus. Le CPI hors alimentation et énergie progresse de 2,1% sur un an.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,0902$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 28,1$ et le Brent s'affiche à 27,5$.

VALEURS EN HAUSSE

* Aucune hausse sur le CAC40.

* Soitec (+5,4%) habituellement très corrélé aux baisses et aux hausses du marché, évolue à contre-courant aujourd'hui, à quelques heures de la publication de son chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2015/2016.

VALEURS EN BAISSE

* ArcelorMittal rechute de 8,8% après deux séances consécutives de rebond.

* Vallourec reperd 8,2% et CGG sombre de 3,4%. Total chute aussi de 5,4%.

* Technip perd 5,6% malgré deux annonces ce matin. Le groupe tient en premier lieu à rassurer sur ses performances financières : le résultat opérationnel courant implicite pour les deux segments sera en ligne avec les attentes exprimées lors de la publication des résultats du troisième trimestre le 29 octobre 2015 dernier. Le chiffre d'affaires sera même supérieur aux attentes dans les deux segments. En parallèle, le groupe lance une émission obligataire de 375 millions d'euros de maturité cinq ans.

* Seb (-5,2%) a réalisé en 2015 une croissance de son chiffre d'affaires de 12,1% à 4,77 MdsE, dont +8% à taux de change et périmètre constants. Le management mise en 2015 sur un résultat opérationnel d'activité (ROPA) proche de 430 ME. Le consensus ressortait à 4,73 MdsE pour 7% de croissance organique.

* Pierre et Vacances résiste (-4,8%) après un premier trimestre du nouvel exercice 2015/2016 se soldant par un chiffre d'affaires des activités touristiques de 230,6 ME, en progression de 6% en glissement annuel. Compte tenu des réservations touristiques enregistrées à date, le groupe anticipe une progression de son chiffre d'affaires au 2ème trimestre de l'exercice supérieure à celle du 1er trimestre.

* Renault (-2,8%) n'est pas la seule marque automobile à avoir dépassé le niveau d'émissions réelles de diesel par rapport aux mesures d'homologation réalisées en laboratoire. "Renault a joué la transparence. Des constructeurs étrangers, d'autres marques aussi ne respectent pas les normes d'émissions", a fait valoir ce mercredi matin sur I-Télé, la ministre de l'Environnement, Ségolène Royal. D'après les tests effectués sur les véhicules Renault, plusieurs modèles dépassent les seuils d'émissions. Il ne s'agit toutefois pas d'affaire de trucage de logiciel, comme ce fût le cas pour Volkswagen. La marque au losange a promis d'étudier les solutions qui permettront de réduire le grand écart entre les émissions lors des tests et ceux dans des conditions réelles sur route. Peugeot plonge de son côté de 4,7%.

 
1 commentaire - Clôture Paris : le CAC40 rechute brutalement !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]