Clôture Paris : le CAC40 rechute de 1,8% !

Clôture Paris : le CAC40 rechute de 1,8% !

marchés financiers, crise 9 août 2007 subprimes

Boursier.com, publié le lundi 26 septembre 2016 à 18h00

LA TENDANCE

Après un gain hebdomadaire de 3,6%, le CAC40 a débuté la semaine en nette baisse, cédant aux prises de bénéfices. L'indice parisien a ainsi perdu 1,80% ce lundi, à 4.408 pts en clôture, plombé notamment par la correction des valeurs financières. Deutsche Bank dévisse de son côté de 7,5% à Francfort, sur des inquiétudes persistantes sur sa santé financière, alors qu'Angela Merkel aurait exclu d'aider la banque face à ses problèmes avec les autorités américaines... L'intervention de Mario Draghi, sans grande surprise, n'a pas permis d'inverser la tendance négative des marchés dans l'après-midi. Outre-Atlantique, Wall Street perd aussi du terrain actuellement, malgré le rebond du baril WTI (sur les 46$), et alors que les américains s'apprêtent à suivre ce soir le premier face-à-face entre la démocrate Hillary Clinton et le républicain Donald Trump...

ECO/DEVISES

L'indice de confiance des milieux d'affaires allemands compilé par l'Institut Ifo a atteint 109,50 points en septembre, assez nettement au-delà de ce qui était attendu (106,30 pour le consensus). En août, l'indicateur avait atteint 106,20 points. La composante évaluation actuelle ressort à 114,70 points (contre 112,90 au consensus et 112,80 en août) et la composante des attentes à 104,50 points (contre 100,1 au consensus et 100,10 en août).

L'intervention du dirigeant de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, devant le Parlement européen ce jour, ne révèle pas de grande surprise. Draghi demeure prudent et constate que l'économie de la zone euro est restée résistante, même si l'incertitude pèse encore sur le scénario de base de la BCE, soumis à des 'risques baissiers'. Draghi estime par ailleurs que l'impact initial du vote du Brexit reste contenu. Sur ce sujet du Brexit, Draghi souligne par ailleurs que l'intégrité du marché unique doit être respectée. Le patron de la BCE se montre également rassurant au sujet des taux négatifs.

Draghi estime que la reprise économique devrait se poursuivre à un rythme modéré et constant, sans doute avec un peu moins de vigueur qu'espéré en juin. La politique monétaire accommodante devrait être préservée, et ce de manière 'très substantielle'. Draghi juge, en outre, que les gouvernements doivent agir afin de 'libérer la croissance'... Il affirme par ailleurs que la BCE reste prête à utiliser, si nécessaire, tous les instruments à sa disposition.

D'après le Département américain au commerce ce lundi, les ventes de logements neufs aux États-Unis pour le mois d'août 2016 se sont établies sur un rythme de 609.000, contre un consensus de place de 598.000 et un niveau révisé à 659.000 pour le mois antérieur. Malgré leur déclin en comparaison du mois antérieur, les ventes dans le neuf dépassent donc les attentes de marché.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1272$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 46$ et le Brent s'affiche à 47,4$.

VALEURS EN HAUSSE

* Aucune hausse sur le CAC40.

* Alten gagne 2,1%. Berenberg a largement relevé, de 61,50 à 71,50 Euros, son objectif de cours sur le groupe de conseil.

VALEURS EN BAISSE

* Parrot chute de 14,9% après un "warning".

* Axa perd 4,4% avec BNP Paribas (-3,2%) et Société Générale (-2,9%), Crédit Agricole (-2,7%). Deutsche Bank plonge de 7,5%, sous la menace d'une énorme amende de 14 MdsE du côté des Etats-Unis dans l'affaire des 'subprimes', tandis qu'Angela Merkel a exclu toute aide de l'Etat à l'attention de l'établissement financier qui pourrait donc devoir se recapitaliser dans des conditions extrêmement délicates...

* Vallourec reperd 3,8% et repasse sous les 4 Euros.

* Peugeot perd 2,2%. Carlos Tavares, le patron de PSA, a les honneurs du 'Figaro' ce matin alors que s'ouvre cette semaine le Mondial de l'Automobile de Paris. Le dirigeant a notamment battu en brèche l'idée selon laquelle son groupe est pénalisé par une taille insuffisante. La course à la taille ne préoccupe par le dirigeant outre-mesure à l'heure actuelle, ce qui ne signifie pas qu'il ne regarde pas ce qui se passe ailleurs. "Nous restons ouverts aux opportunités et à toutes les discussions qui seraient menées de bonne foi", explique-t-il.

* Ubisoft (-1,9%). la société a racheté ses actions détenues par Bpifrance, au prix de 33,80 euros par titre, soit une facture de 122,5 ME pour 3,625 millions d'actions, soit environ 3,2% du capital. Les actions acquises seront affectées à la couverture des plans d'actionnariat salarié, à celle de l'OCEANE et/ou à des éventuelles opérations de croissance externe. La finalisation est prévue en novembre.

* Alstom (-1,6%) est toujours en course pour la vente de 15 TGV à l'exploitation des chemins de fer espagnols, la Renfe, a révélé la presse locale. Ce contrat évalué à 2,6 milliards d'euros comprend aussi les services de maintenance et une option pour 15 trains additionnels. Des doutes ont cependant émergé sur la pérennité de ce contrat alors que l'Espagne est toujours confrontée à des restrictions budgétaires importantes.

* Sanofi plie de 1,2%. L'agence américaine du médicament (FDA) a accordé un examen prioritaire au dupilumab dans le traitement de la dermatite atopique modérée à sévère inadéquatement contrôlée de l'adulte. La FDA a fixé au 29 mars 2017 la date de sa décision.

* Danone cède 0,8%. Le processus d'examen du rachat de WhiteWave suit son cours aux Etats-Unis. WhiteWave estime que le département américain de la justice, qui pilote les vérifications, va demander des informations supplémentaires, communément appelées "seconde demande", ce qui aura pour effet de décaler de 30 jours calendaires supplémentaires le délai après que les parties auront mis à jour leur dossier. Danone devrait en parallèle déposer son dossier de rachat auprès de l'autorité antitrust européenne début octobre.

 
5 commentaires - Clôture Paris : le CAC40 rechute de 1,8% !
  • avatar
    cestlavie -

    il y a beaucoup d'ouvriers qui ont été lourdement escroqués par les actions attirés par certains de gros s..auds de banquiers ! si tout se casse le nez actions ou pas tout le monde sera entrainé dans la tourmente ! 1929 est le résultat de 1918 - 1939 est le résultat de 1929 avec a la base toujours des crises financières et boursières !

  • avatar
    cestlavie -

    belle très belle journée effectivement , la situation est sensible j'en arrive a souhaiter que tout se casse le nez , le tout agrémenté par des comptes non bancaires a régler : c'était la "caisse a entuber" qui m'avait attiré criminellement sur le non moins criminel boursier ! un vœu qui ne reste pas pieux : ils ont fabriqué des fous furieux enragés ces daubés ,que les "casses" des truands armés jusqu'aux dents en comparaison ne restent que douce violence jeux d'enfants joyeux divertissements , que pour certains de ces pourris de dirigeants banquiers ou EX bien identifiés genre : "caisse a entuber jusqu'à la moelle" que le monde un jour :devienne trop petit ou pas assez grand pour aller se planquer comme des rats ces véreux , en vous signalant au passage qu' avec la bourse ou encore avec les actions Eurotunnel beaucoup de français ont copieusement dérouillé et n'allez surtout pas le croire ce n'est pas ce qui va les émouvoir cette bande de gros s...pards!

  • avatar
    parfaitman -

    QUEL DOMAGE !!! NOUS LES OUVRIERS RIEN A FOUTRE !!! ON A PAS D'ACTION !!! ILS FAUT CHANGER LE SYSTEME !!! C'EST GRACE A NOUS QUE VOUS LES RICHES VOUS ETES RICHE !!! MENU MENU !!!

  • avatar
    lugin -

    Encore une bonne journée pour les gros spéculateurs, mais une très mauvaise journée pour les petits épargnants

  • avatar
    medor -

    les français ont des actions négatives , ils versent beaucoup d'argent à la trésorerie de leur ville régulièrement et en augmentation constante via les impôts locaux et fonciers . Je pense qu'ils se moquent éperdument de la baisse du CAC 40

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]