Clôture Paris : le CAC40 repasse au-dessus des 4.700 pts !

Clôture Paris : le CAC40 repasse au-dessus des 4.700 pts !

graphique bourse trader

Boursier.com, publié le jeudi 08 décembre 2016 à 18h00

LA TENDANCE

Le CAC40, en gagnant encore 0,87% ce jeudi, à 4.735 pts en clôture, vient une nouvelle fois d'enregistrer un sommet annuel, le troisième consécutif ! L'indice parisien affiche désormais un gain de plus de 2% sur 2016. Les marchés ont salué aujourd'hui une réunion de la BCE sans mauvaise surprise et restent par ailleurs portés par la solidité de Wall Street qui enregistre quasiment chaque jour de nouveaux records. Comme prévu, la BCE maintient donc ses taux inchangés, confirme son programme de rachat d'actifs et même le prolongera par la suite, à un rythme néanmoins réduit. Du côté du pétrole, le baril WTI se maintient au-dessus des 50$.

ECO/DEVISES

La Banque centrale européenne a maintenu comme prévu sa politique de taux au terme de sa réunion du 8 décembre. 0,00% pour le taux de refinancement, 0,25% pour le taux de facilité marginal et -0,4% pour le taux de dépôt. Les taux de la BCE servent de référence pour déterminer le coût de l'argent. Les opérations principales de refinancement de la BCE, qui sont exécutées par voie d'appels d'offres chaque semaine, sont donc à taux 0. La facilité de prêt marginal permet pour sa part aux établissements d'obtenir des liquidités à 24h00. Enfin, la facilité de dépôt permet aux banques de placer leurs réserves excédentaires.

Le programme de rachat d'actifs a été confirmé à 80 milliards d'euros par mois jusqu'en mars 2017, puis sera réduit à 60 MdsE entre avril et décembre 2017, où au-delà si nécessaire. La banque centrale a précisé dans le même temps qu'elle se réservait le droit d'accroître à nouveau le programme si des éléments d'instabilité faisaient leur apparition. Plusieurs économistes avaient anticipé cette évolution, comme ils s'attendaient à un assouplissement des conditions du programme, qui est confirmé par la BCE.

"Pour assurer la mise en oeuvre continue et sans heurts des achats d'actifs de l'Eurosystème, le conseil des gouverneurs a décidé d'ajuster les paramètres de notre programme d'achat d'actifs à partir de janvier 2017", a précisé Mario Draghi. La BCE va ainsi racheter des actifs affichant un rendement inférieur au taux de dépôt. Elle va également élargir le dispositif en réduisant la maturité restante pour les titres éligibles. Les nouvelles règles seront mises en oeuvre dès janvier. Les taux d'intérêt directeurs seront maintenus sur les niveaux actuels ou en-deçà sur une période de temps prolongée et quoi qu'il en soit bien au-delà de l'horizon fixé pour les achats d'actifs, a confirmé la BCE.

La Banque centrale européenne, par la voix de son président, Mario Draghi, vient de dévoiler ses nouvelles projections économiques pour les années à venir. L'Institution anticipe toujours une croissance de 1,7% cette année, de 1,7% en 2017 (contre 1,6% en septembre) et de 1,6% au cours des deux années suivantes. Au niveau des prix, la BCE table toujours sur une inflation de 0,2% en 2016, avant une remontée à 1,3% en 2017, 1,5% en 2018 et 1,7% en 2019.

Le Département US au Travail vient d'annoncer que les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage, sur un rythme ajusté des variations saisonnières, ont reculé de 10.000 la semaine passée à 258.000. Un chiffre moins bon qu'anticipé puisque le consensus tablait sur 255.000. Cela fait désormais 92 semaines consécutives que les inscriptions ressortent sous la barre des 300.000, soit la plus longue série depuis 1970. La moyenne à quatre semaines atteint 252.500 pour la période terminant le 3 décembre. Un chiffre en hausse de 1.000 par rapport à la semaine précédente.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,0611$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 50,3$ et le Brent s'affiche à 53,5$.

VALEURS EN HAUSSE

* Société Générale grimpe encore de 4,4% pour sa quatrième séance consécutive de net rebond.

* Air Liquide gagne 1,7%. Les concurrents Linde et Praxair vont reprendre les discussions pour se marier, en prévoyant de nouvelles concessions. Linde a précisé dans un communiqué publié à l'issue d'une réunion de son conseil de surveillance que son président du directoire, Wolfgang Büchele, démissionnera dès jeudi et qu'il sera remplacé par Aldo Ernesto Belloni, un ancien membre du directoire.

* Altice et sa filiale SFR Group (+3,2%) taillent des croupières à Canal + (Vivendi) en récupérant l'exclusivité des chaînes 13th Street, Syfy et E! Entertainment Television (NBCUniversal) et des chaînes Discovery.

* Peugeot (+3,6%) a reçu le super trophée "voiture ARGUS 2017" décerné au nouveau SUV 3008. Le nouveau 3008 confirme ainsi l'enthousiasme qui accompagne son lancement commercial. Plus de 43.000 commandes ont été enregistrées sur le périmètre Europe depuis sa commercialisation mi-octobre 2016 dont 23.000 en France. Renault monte de son côté de 2,7% avec Valeo (+2,9%).

* Solocal bondit de 13%. Et si d'autres acteurs étaient prêts à monter sur scène ? C'est la théorie développée par 'Le Figaro' ce matin, qui affirme qu'Olivier Sichel, l'ex-patron de Wanadoo et ancien de la maison PagesJaunes, serait en train de préparer un projet de rachat, avec l'appui du fonds Towerbrook. Mais "l'homme d'affaires ne sortirait du bois que si le plan de restructuration est approuvé", écrit le quotidien.

* Le retour de Soitec au bénéfice net semestriel ne passe pas inaperçu en bourse, avec un titre qui s'envole de 14,8%. Le recentrage au forceps du groupe isérois sur son coeur de métier commence à porter ses fruits.

VALEURS EN BAISSE

* Sur le CAC40, Klepierre recule de 0,8% avec Legrand (-0,6%) ou encore AccorHotels (-0,5%).

* Vivendi (-0,5%) a franchi le cap des 25% du capital d'Ubisoft pour détenir 25,15% du capital et 22,92% des droits de vote. A ce stade et pour les six prochains mois, Vivendi n'entend pas lancer d'OPA mais continue à réclamer une recomposition du conseil d'administration et "continue de souhaiter l'établissement d'une collaboration fructueuse".

* Amundi perd 2%. Pour financer le rachat de Pioneer, la filiale de gestion d'UniCredit, Amundi pourrait procéder à une augmentation de capital de 1,5 à 2 milliards d'euros, révèle ce matin le 'Financial Times', qui tient son information de trois personnes qui connaissent bien le dossier. Le Crédit Agricole en profitera-t-il pour lâcher un peu de lest, lui qui détient 75,4% d'Amundi ? C'est possible, estiment les analystes.

* Axa cède 0,1%. L'assureur est pénalisé par l'abaissement de la recommandation d'HSBC, passé d'acheter à conserver malgré un objectif ajusté en hausse de 22 à 23,50 Euros. L'action a repris 22% en trois mois, même si elle évolue en baisse par rapport à ses cours de la fin 2015.

 
0 commentaire - Clôture Paris : le CAC40 repasse au-dessus des 4.700 pts !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]