Clôture Paris : le CAC40 repasse sous les 5.300 pts

Clôture Paris : le CAC40 repasse sous les 5.300 pts

marchés financiers, crise 9 août 2007 subprimes

Boursier.com, publié le mercredi 31 mai 2017 à 18h00

LA TENDANCE

Et de six... Le CAC40 vient d'enregistrer une sixième séance consécutive de baisse ce mercredi, en recul de 0,42%, repassant ainsi sous la barre des 5.300 pts, à 5.283 pts en clôture. En six séances, l'indice parisien affiche une perte cumulée d'environ 1,2%. Bien orienté en début d'après-midi, le CAC40 a effacé ses gains en fin de séance aujourd'hui, dans le sillage de Wall Street et d'indicateurs économiques américains décevants. La nouvelle chute des prix du pétrole, de plus de 3% actuellement, pousse par ailleurs les investisseurs à la prudence. Outre-Atlantique, Wall Street cède donc à quelques prises de bénéfices, restant proche des sommets, en attendant la publication du Livre Beige de la Fed ce soir.

Sur l'ensemble du mois de mai, le CAC40 limite ses gains à 0,3%...

ECO/DEVISES

Sa décision était attendue de manière imminente... Le président Donald Trump a décidé de soustraire les Etats-Unis de l'Accord sur le climat signé à Paris en décembre 2015, selon une source autorisée à Washington, citée par l'agence de presse Reuters, qui confirme les informations du site américain Axios.

Ce matin, le PMI manufacturier chinois est ressorti légèrement plus élevé que prévu

L'indice PMI de Chicago pour le mois de mai 2017 est ressorti à 55,2, contre 57,5 de consensus de place et 58,3 un mois auparavant.

L'indice des promesses de ventes de logements de la National Association of Realtors américaine pour le mois d'avril 2017 est ressorti en baisse surprise de -1,3% en comparaison du mois antérieur, contre +0,5% de consensus de place. L'indicateur ressort à 109,8, contre 111,4 un mois plus tôt.

La Réserve fédérale publiera mercredi son dernier Livre Beige, qui fait le point sur l'état de l'économie dans les grandes régions américaines, deux semaines avant la prochaine réunion de politique monétaire de la Fed, les 13 et 14 juin. La probabilité d'une nouvelle hausse d'un quart de point du taux des "fed funds" le 14 juin (pour les porter à 1%-1,25%) est montée mardi à 88,8% contre 86,5% vendredi, selon le baromètre FedWatch du CME Group.

Le taux de chômage dans la zone euro est tombé au mois d'avril à ses niveaux de mars 2009, à 9,3%. Le marché tablait sur un taux stable par rapport au mois de mars à 9,4%.

L'inflation a ralenti davantage que prévu dans la zone euro en mai. Selon les données d'Eurostat, les prix à la consommation ont progressé de 1,4% sur un an contre 1,9% en avril et une hausse de 1,5% attendue par le consensus. L'inflation annuelle 'core' atteint 0,9% contre 1,2% le mois précédent et +1% de consensus.

Encore de très bons chiffres pour le marché du travail allemand. Le taux de chômage est tombé sur un nouveau plus bas historique en mai, à 5,7%. Le consensus tablait sur un maintien à 5,8%. Les inscriptions au chômage ont reculé de 9.000 sur la période contre un repli de 15.000 attendu par le marché.

Baisse surprise des ventes au détail allemandes en avril. Selon les données de l'Office fédéral de la statistique, elles ont reculé de 0,2% le mois dernier après avoir progressé de 0,2% en mars. En glissement annuel, les ventes affichent un repli de 0,9% contre +2,9% au mois précédent. Le consensus tablait respectivement sur une augmentation de 0,2% et de 2,3%.

En France, l'inflation annuelle a, comme attendu, nettement ralenti en mai. Selon l'estimation préliminaire de l'Insee, les prix à la consommation ont progressé de 0,8% sur un an après +1,2% en avril. Cette baisse de l'inflation proviendrait d'un ralentissement marqué des prix de l'énergie et modéré de ceux de l'alimentation et du tabac. Les prix des produits manufacturés baisseraient encore, sur le même rythme que le mois précédent. Les prix des services croîtraient autant qu'en avril, précise l'Insee. En séquentiel, les prix à la consommation augmenteraient de 0,1%, comme en avril. Calculée aux normes européennes, l'inflation annuelle ressort à +0,9% contre +1,4% en avril, et +1,1% de consensus.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1234$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 47,8$ et le Brent s'affiche à 49,8$.

VALEURS EN HAUSSE

* Nicox s'envole de 21,3%. On sait désormais que la suspension cachait une bonne nouvelle : la demande d`autorisation de mise sur le marché de Zerviate (AC-170) a été validée aux Etats-Unis par l'Agence américaine du médicament. Le PDG Michele Garufi a qualifié ce feu vert d'étape considérable. Des discussions de partenariat sont en cours pour la licence des droits de commercialisation aux Etats-Unis, ajoute le dirigeant. La cotation devrait reprendre rapidement après la diffusion du communiqué de presse. L'autorisation de Zerviate est très en avance sur le calendrier prévu : la FDA avait fixé une date-butoir au 8 septembre. Une très bonne nouvelle pour la société !

* Sur le CAC40, Bouygues monte de 2,2% avec Sanofi (+0,7%), Vinci (+1,5%) ou encore Engie (+1,6%).

* Elior reste en hausse de 2,1% après sa bonne publication de la veille.

* En hausse de 1,7%, Air France KLM retrouve les 10 Euros, ce qui n'était plus arrivé depuis 3 ans.

VALEURS EN BAISSE

* Sur le CAC40, ArcelorMittal chute de 2,9% avec Michelin (-2,7%), Renault (-2,2%) ou encore Valeo (-2,5%).

* Pierre et Vacances Center Parcs (-2,8%). Les pertes se sont creusées comme prévu au premier semestre fiscal, mais un rattrapage est attendu au second. Le management confirme enfin viser une croissance sensible de son résultat opérationnel courant 2016/2017.

* Veolia perd 1,8% et Suez Environnement recule de 0,7%. Les sociétés de services collectifs françaises n'ont plus la cote chez Morgan Stanley. Le bureau d'études a abaissé sa recommandation de "surpondérer" à pondération en ligne sur Suez et Veolia, avec une légère préférence pour la seconde par rapport à la première. L'objectif de cours a été abaissé de 25 à 22 euros sur Veolia, dont le potentiel ne justifie plus une recommandation positive. Sur Suez, le cours cible est lui aussi réduit, de 17,50 à 17 euros, avec un consensus que Morgan Stanley juge trop optimiste, même s'il concède que la société a des fondamentaux de qualité.

* Bourbon (-0,9%) a signé avec Kongsberg Maritime un accord pour développer des navires autonomes et connectés. Cet ambitieux projet vise à mutualiser les compétences des deux entreprises pour produire des solutions innovantes.

* LafargeHolcim (-0,4%). L'un des principaux engagements récents de LafargeHolcim en faveur de ses actionnaires est en passe de se concrétiser, avec le lancement, le 1er juin, d'un programme de rachat d'actions doté d'1 milliard de francs (environ 917 millions d'euros), conformément à ce qui avait été annoncé lors de la journée investisseurs du 18 novembre dernier. Il sera achevé fin 2018.

* Vivendi (-0,4%) perd du terrain après le feu vert conditionnel européen à la prise de contrôle de Telecom Italia, le marché voit Arnaud de Puyfontaine prendre les rênes du conseil de l'opérateur transalpin.

 
2 commentaires - Clôture Paris : le CAC40 repasse sous les 5.300 pts
  • avatar
    pigeonxxl38 -

    un douloureux rappel a évoquer que ce sinistre éclair blanc se détachant sur fond noir suivi du fracassant coup de tonnerre qui allait s'abattre sur les marchés financiers et par prolongement sur les actionnaires , quoique a la "caisse d'épargne" c'est la super banque qui m'a ratiboisé au moins 4000 euros : en clair les gros cochons de patrons véritable mafia politico financière ne connaissent jamais la crise sur le dos des pigeons bien plumés et nickel chrome astiqués ils se font toujours scandaleusement la cerise le contraire n'aurait-il pas été une surprise ?

  • avatar
    FelixM -

    "Nicox s'envole de 21,3%. [...] La cotation devrait reprendre rapidement après la diffusion du communiqué de presse."

    Cette cotation a repris en hausse ou on l'attend encore, ainsi que le communiqué de presse ? Dans ce dernier cas, d'où vient l'info de l'acceptation par la FDA ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]