Clôture Paris : le CAC40 reste sous les 4.400 pts

Clôture Paris : le CAC40 reste sous les 4.400 pts

graphique bourse trader

Boursier.com, publié le lundi 25 juillet 2016 à 18h00

LA TENDANCE

Le CAC40, qui était repassé au-dessus des 4.400 pts en séance ce lundi, a finalement limité ses gains en fin de journée, pour clôturer en hausse de seulement 0,16% à 4.388 pts en clôture, plombé notamment par la nouvelle correction des prix du pétrole (avec un baril WTI qui tombe vers les 43$). La semaine va voir le rythme des publications de résultats d'entreprises s'intensifier. Aux Etats-Unis, près de 200 des 500 sociétés cotées sur le S&P500 vont publier leurs résultats, avec notamment le géant Apple demain soir. En Europe, ce sont plus de 200 entreprises de l'indice STOXX 600 qui passeront au révélateur. Le point d'orgue est attendu jeudi avec 78 grandes entreprises européennes, avec BNP Paribas pour le secteur bancaire. Mais la macroéconomie aura aussi son mot à dire cette semaine puisque la banque centrale américaine se prononcera mercredi sur ses taux directeurs, en attendant la BoJ en fin de semaine.

ECO/DEVISES

L'indice d'activité manufacturière régionale de la Fed de Dallas pour le mois de juillet 2016 est ressorti négatif de -1,3 point, ce qui ressort cependant moins grave que prévu, le consensus étant de -10. L'indicateur était de -18,3 un mois auparavant.

L'indice Ifo allemand de confiance des affaires de juillet a bien résisté à la déferlante Brexit. L'évaluation de la situation actuelle est même en légère hausse par rapport à juin à 114,70 points (consensus 114), alors que les attentes s'établissent à 102,20 (consensus 101,60, juin à 103,10). L'indice global, à 108,30, se contracte légèrement (108,70 points en juin) mais dépasse les attentes (107,50).

Un mois après la décision prise par les Britanniques de sortir de l'UE, les effets du "Brexit" se font ressentir sur l'économie. L'indice flash de l'activité (services et industrie manufacturière) calculé par l'institut Markit Economics est ressorti à seulement 47,7 en juillet après 52,4 en juin, son plus bas niveau depuis avril 2009. Rappelons par ailleurs qu'en dessous de 50, l'indice témoigne d'une contraction de l'activité.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,0975$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 43,2$ et le Brent s'affiche à 44,8$.

VALEURS EN HAUSSE

* Seb gagne 7,1%. Le spécialiste du petit électroménager a fortement amélioré ses résultats intermédiaires, grâce aux hausses de prix passées et aux efforts sur les coûts. Le groupe vise une hausse de plus de 10% de son résultat opérationnel d'activité cette année, malgré les incertitudes qui perdurent sur certains marchés, dont le Brésil et le Royaume-Uni.

* Sartorius Stedim Biotech (+4,6%) a publié de solides résultats semestriels et une fois encore relevé ses projections pour l'exercice en cours : non seulement la croissance organique dépassera les attentes, mais les marges aussi.

* Sur le CAC40, Capgemini monte de 1,8% avec Valeo (+1,5%) ou encore Publicis (+1,5%).

* Veolia gagne 0,5%. La filiale britannique fait un appel au gouvernement de Sa Majesté pour qu'il la rassure après le Brexit, et pas par n'importe quel biais puisque la présidente locale, Estelle Brachlianoff, a les honneurs du 'Financial Times'. La dirigeante estime que la sécession britannique n'a pas fondamentalement modifié l'intérêt de ce marché, mais souligne qu'elle a besoin de certitudes puisque son groupe est engagé dans un programme d'investissement de 750 millions de livres (près de 900 millions d'euros) sur cinq ans, qui est censé générer environ 600 emplois outre-Manche.

* L'Oréal (+0,3%) a signé un accord définitif pour l'acquisition de IT Cosmetics, l'une des marques américaines sélectives de beauté qui connaît la plus forte croissance du secteur, pour 1,2 milliard de dollars. Au cours des 12 derniers mois, IT Cosmetics a réalisé un chiffre d'affaire net de 182 millions de dollars US, en croissance de 56%. La finalisation de l'acquisition est soumise à l'obtention des accords des autorités réglementaires.

* LafargeHolcim (+0,3%) va se séparer du premier producteur de ciment du Sri Lanka. Le groupe a annoncé ce matin la signature d'un accord avec Siam City Cement qui va dépenser 400 millions de dollars (en valeur d'entreprise, c'est-à-dire dette incluse) pour s'offrir Holcim Lanka, qui opère une usine intégrée et une station de broyage.

VALEURS EN BAISSE

* Avec la faiblesse des cours pétroliers Technip perd 3,7% et CGG recule de 1,5%.

* Vallourec reperd aussi 3,6%. Les résultats semestriels seront publiés jeudi après la clôture.

* Air France (-2,3%) se prépare à un nouveau mouvement social à compter du 27 juillet, puisque deux organisations syndicales représentatives de personnels navigants commerciaux (SNPNC-FO et UNSA-PNC) ont décidé de maintenir leur appel à la grève sur la période du 27 juillet au 2 août, une semaine charnière pour les congés estivaux.

* Du côté des bancaires, Société Générale recule de 0,3% avec BNP Paribas (-0,5%).

 
0 commentaire - Clôture Paris : le CAC40 reste sous les 4.400 pts
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]