Clôture Paris : le CAC40 s'offre un sommet annuel !

Clôture Paris : le CAC40 s'offre un sommet annuel !©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 06 décembre 2016 à 18h00

LA TENDANCE

Le CAC40 a enregistré ce mardi son plus haut niveau de l'année en clôture, en hausse de 1,26% à 4.632 pts, après un pic en séance à 4.639 pts. Pour mémoire, l'indice parisien avait clôturé le 31 décembre 2015 à 4.637 pts et avait fini sa course le 4 janvier 2016 (première séance de l'année) à 4.522 pts. Le secteur bancaire est en grande forme aujourd'hui, affichant les plus fortes progressions de l'indice, malgré le "non" italien de ce week-end, la démission de Matteo Renzi et les difficultés que traverse le secteur transalpin. Les investisseurs surveilleront jeudi la réunion de la BCE et le discours de Mario Draghi. Outre-Atlantique, Wall Street hésite actuellement après les nouveaux sommets du Dow Jones hier soir...

ECO/DEVISES

Le PIB de la zone euro, corrigé des variations saisonnières, a progressé de 0,3% au troisième trimestre, comme attendu par le consensus et annoncé précédemment par Eurostat. En glissement annuel, la croissance ressort à 1,7%, également identique à celle enregistrée au cours des trois mois précédents mais légèrement supérieure aux attentes (+1,6%).

Les commandes aux usines allemandes se sont envolées de 4,9% entre septembre et octobre, selon les statistiques publiées ce matin par Destatis. Une hausse très supérieure à ce qui était attendu, puisque le consensus misait sur 0,6% de progression, après -0,3% sur le mois précédent. Sur un an, les commandes progressent de 6,3%, après 2,9% au mois de septembre. L'institut statistique de Wiesbaden explique qu'en octobre, les commandes domestiques ont bondi de 6,3% tandis que les commandes étrangères ont progressé de 3,9%. La croissance a été tirée par les fabricants de biens d'équipements, qui ont fait état d'une progression de 7,2%, alors qu'elle ne représente que 1,8% pour les biens intermédiaires et 0,5% pour les biens de consommation.

Selon le Département au Travail US ce mardi, la croissance de la productivité américaine a atteint +3,1% au 3ème trimestre, en rythme annuel, contre +3,3% de consensus. Les coûts unitaires du travail ont augmenté sur un rythme de +0,7% sur le trimestre, contre +0,3% de consensus.

Le déficit commercial américain pour le mois d'octobre 2016 est ressorti à 42,6 Mds$, contre 42 Mds$ de consensus de place.

D'après un rapport gouvernemental aux États-Unis, les commandes industrielles pour le mois d'octobre 2016 sont ressorties en hausse de +2,7% en comparaison du mois antérieur, en ligne avec le consensus, après une progression révisée de +0,6% un mois plus tôt (contre +0,3% en première lecture).

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,0733$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 50,8$ et le Brent s'affiche à 54$.

VALEURS EN HAUSSE

* Genfit flambe de 16%. L'agence Bloomberg a appris d'une bonne source que la société nordiste travaillait avec ses conseils à plusieurs scénarios, dont une vente. En mars 2015, Bloomberg avait déjà fait état de rumeurs de négociations, alors que le dossier pesait 1,4 milliard d'euros en bourse après avoir bondi de 50% en quelques semaines. La pente s'est depuis inversée et la capitalisation de Genfit a fondu de 38% depuis le début de l'année, pour atteindre 608 millions d'euros.

* Société Générale gagne 5,7%. Morgan Stanley est passé de "pondération en ligne" à "surpondérer" sur la banque rouge et noire, revalorisée de 43,8 à 49,2 Euros.

* BNP Paribas gagne 5,1%. BNP Paribas a rendu public le bilan de la revue finale réalisée par la Banque centrale européenne sur ses ratios prudentiels, bilan inchangé par rapport aux données préliminaires communiquées il y a quelques semaines. L'exigence de fonds propres CET1 "Common equity tier 1" phasé a été fixée pour la banque à 8% pour 2017. L'exigence "Tier 1 capital" est fixée à 9,5% et celle de "Total capital" à 11,5%. Au 30 septembre, BNP Paribas disposait d'un matelas de sécurité conséquent par rapport à ces trois ratios, en affichant respectivement 11,6% (pour le CET1 phasé), 12,7% (pour le Tier 1 capital) et 14,4% (pour le Total capital). Le durcissement de la réglementation devrait tendre en 2019 vers un CET1 plein de 10,25%, un Tier 1 Capital de 11,75% et un Total capital de 13,75%, estime l'établissement.

* Les autres valeurs financière sont également en grande forme avec Crédit Agricole qui prend 3,8%, Axa qui monte de 2,9% ou encore Natixis qui grimpe de 2,7%.

* Rexel gagne 3,1%. Selon nos informations, Citi est passé à l'"achat" sur la valeur.

* Engie s'adjuge 2,9%. HSBC a rehaussé de "neutre" à "achat" sa recommandation sur la valeur, en visant 13,60 euros contre 15,50 euros précédemment.

* Renault grimpe aussi de 2,3% avec Peugeot (+1,6%).

VALEURS EN BAISSE

* Sur le CAC40, Technip perd 1% avec Sodexo (-0,8%) ou encore Valeo (-0,5%).

* Airbus cède 0,8%, défavorisé cette fois par la remontée de l'Euro face au dollar.

* Sanofi perd 0,6%. Le laboratoire serait bien dans la course pour un rachat d'Actelion, selon les informations obtenues par Bloomberg, qui avait déjà éventé fin novembre les ambitions de Johnson & Johnson sur le numéro trois suisse de la pharmacie, ambitions confirmées depuis. Le laboratoire français est régulièrement cité comme étant un prédateur dans le secteur, ce qui fait que son nom revient quasiment à chaque épisode de rumeur. Sanofi aurait fait part de son intérêt informel aux dirigeants d'Actelion. J&J, dont la proposition initiale avait été retoquée par la biotech suisse, serait revenu à la charge avec une proposition améliorée.

 
2 commentaires - Clôture Paris : le CAC40 s'offre un sommet annuel !
  • avatar
    pigeonxxl38 -

    il était annoncé comme un fossoyeur de la finance on s'aperçoit dans une certaine mesure qu'il est en train de la ressusciter enfin pour l'instant , mais de mon coté il y a longtemps que les carottes sont cuites c'était la banque de l'écureuil bien avant l'arrivée de Hollande avec le boursier qui m'avait charmé !

  • avatar
    chevaldacier -

    Doit-on s'en réjouir , que la bourse de Paris réagisse positivement a la mise en fonction de la planche a billet pour sauver l'Italie , qu'est-ce ça va donner en fin de quinquennat Hollande quand on va faire un audit de la France .

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]