Clôture Paris : le marché parisien termine bien la semaine

Clôture Paris : le marché parisien termine bien la semaine

Bourse de Paris

Boursier.com, publié le vendredi 18 mars 2016 à 18h00

LA TENDANCE

Alors que Wall Street démarrait la journée dans le vert, le CAC40 a repris le chemin de la hausse ce vendredi après trois séances consécutives orientées à la baisse. L'indice vedette de la Bourse de Paris gagne au final 0,44% à 4.462 points. Le Cac40 est ainsi parvenu à aligner une cinquième semaine consécutive dans le vert. Même si ce vendredi a été marqué par journée dite des "quatre sorcières", l'actualité est ressortie plutôt calme. On notera néanmoins la spéculation autour de Zodiac Aerospace.

ECO ET DEVISES

Les prix à la production allemands ont reculé de 0,5% en février après avoir baissé de 0,7% le mois précédent, annonce l'office fédéral de la statistique. En glissement annuel, les prix affichent un repli de 3%, contre un déclin de 2,6% anticipé par les analystes.

Aux Etats-Unis, l'indice des anticipations d'inflation de la Fed d'Atlanta est ressorti à +1,8% pour le mois de mars. Pour sa part, l'indice du sentiment des consommateurs américains selon l'Université du Michigan est apparu quelque peu décevant à 90 alors que le consensus était calé sur 92,2.

La parité euro / dollar ressort à 1,1284. Le baril de Brent se négocie 41,6$ alors que le WTI est demeuré juste au-dessus de la barre des 40$. En ce qui concerne l'once d'or, il se traite en petit repli à 1.253 Dollars.

VALEURS EN HAUSSE

* EDF (+10,5% à 10,79 euros). Les dernières nouvelles en provenance du groupe énergétique, notamment en ce qui concerne ses relations avec l'État, sont plutôt rassurantes. Les déclarations du ministre de l'économie Emmanuel Macron et du PDG de l'énergéticien Jean-Bernard Lévy apparaissent constructrices. Les deux hommes se sont rencontrés ce vendredi à Bercy pour discuter de la stratégie d'EDF au Royaume-Uni alors que le financement du projet Hinkley Point inquiète les opérateurs...

* Maurel et Prom (+7,3% à 3,51 euros). La confirmation de la reprise des cours du pétrole incite les intervenants à reprendre leurs investissements dans le secteur. On retiendra aussi la hausse de CGG qui s'apprécie de 4% à 0,74 euros. En revanche, Technip a concédé 1,7% à 51 Euros.

* Zodiac Aerospace (+5,6% à 18,85 euros). Malgré les déboires rencontrés par l'équipementier aéronautique dans sa division sièges, l'aspect spéculatif est parvenu à prendre le dessus. Le management a confié récemment qu'un rapprochement amical pourrait constituer une option pour la société.

* LafargeHolcim (3% à 39,59 euros) : Eric Olsen, le directeur général, s'est employé dans une interview donnée au Figaro à convaincre que le cimentier est désormais en ordre de bataille. M. Olsen affirme ainsi que "tout est maintenant en place", "l'essentiel de la mise en oeuvre de la fusion est derrière nous"... Pour le dirigeant, le nouveau groupe est "bien plus fort" que Lafarge et Holcim pris séparément.

* Kering (+2,2% à 163,2 euros). Morgan Stanley a relevé sa recommandation sur le groupe de la famille Pinault de souspondérer à surpondérer. L'analyste de la banque américaine estime que, dans un contexte sectoriel difficile, trois acteurs se détachent. Il s'agit de LVMH, Richemont et Kering. Le bureau d'études a relevé de 162 à 183 euros l'objectif de cours sur le groupe de François-Henri Pinault.

* Stef (+2% à 66,18 euros). Les investisseurs ont salué la bonne orientation des marges en 2015 mais aussi le discours optimiste sur les perspectives de l'année en cours. La marge opérationnelle du groupe de transport et logistique s'est hissée à 4,5% contre 4,3% en 2014. 2016 devrait être marqué par une accélération de la croissance organique, soutenue par le redressement de l'activité logistique dans l'Hexagone.

VALEURS EN BAISSE

* DNXcorp (-7% à 4,55 euros). La société qui évolue dans le domaine du charme a été sanctionnée au lendemain de la publication de ses comptes annuels. DNXcorp a vu ses résultats se détériorer fortement sur le dernier millésime et le groupe ne donne pas d'indication sur les perspectives 2016.

* JCDecaux (-2% à 38 euros) : Experion, plus connu sous son ancien nom CBS Outdoor, a finalement conservé le budget du métro de Londres, auquel postulait le français, le plus important du monde. Ce contrat de huit ans porte sur les espaces publicitaires de plus de 400 stations de métro qui totalisent plus de 30 millions de trajets quotidiens.

 
0 commentaire - Clôture Paris : le marché parisien termine bien la semaine
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]