Clôture Paris : le rebond se poursuit grâce à Yellen !

Clôture Paris : le rebond se poursuit grâce à Yellen !©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 30 mars 2016 à 18h00

LA TENDANCE

Le CAC40, qui a déjà rebondi de plus de 0,8% hier, a encore grimpé de 1,78% ce mercredi, à 4.444 pts en clôture ! Les propos rassurants de la présidente de la Fed hier soir aux Etats-Unis ont permis à Wall Street de finir sa course dans le vert et ont ainsi donné un nouvel élan haussier aux places européennes aujourd'hui. Outre-Atlantique, les indices américains poursuivent actuellement leur rebond, portés également par des chiffres de l'emploi (rapport ADP) un peu plus solides que prévu et ce, avant les chiffres officiels du gouvernement US vendredi. Les marchés sont aussi soutenus par le rebond des prix du pétrole, dans le sillage de la baisse du dollar.

ECO/DEVISES

Dans un discours prononcé hier devant l'Economic Club de New York, la patronne de la Fed s'est donc montrée prudente au sujet de la hausse des taux directeurs américains. Janet Yellen a d'une part estimé que les risques pesant sur l'économie mondiale ne devraient pas avoir d'impact profond sur l'économie américaine. Mais pour autant, elle a jugé qu'il demeurait approprié pour la Réserve fédérale de procéder "prudemment" dans le resserrement de sa politique monétaire.

Les prix à la consommation allemands ont progressé de 0,8% en mars après une hausse de 0,4% le mois précédent. Le consensus tablait sur une augmentation de 0,6%. Harmonisés aux normes européennes, les prix affichent également une progression de 0,8% en séquentiel et de 0,1% sur un an, contre respectivement +0,7% et -0,1% de consensus.

L'Indice du sentiment économique de la zone euro recule de 0,9 point en mars, à 103, signant un troisième repli consécutif. Le consensus tablait sur un indice à 103,8.

Selon le dernier rapport de la firme ADP sur la question, les créations de postes dans le secteur privé non-agricole aux Etats-Unis pour le mois de mars 2016 se sont établies au nombre de 200.000, contre un consensus de place de 195.000 et un niveau de 205.000 un mois avant. En mars, les petites entreprises ont créé 86.000 emplois, les moyennes 75.000 et les grandes 39.000.

D'après le dernier rapport hebdomadaire dévoilé par le Département à l'Energie américain, les stocks commerciaux de brut, hors réserve stratégique, ont augmenté de 2,3 millions de barils lors de la semaine close au 25 mars, à 534,8 millions de barils. Les stocks sont ainsi à un niveau jamais observé à cette période de l'année! Le consensus tablait sur une hausse de 3,1 millions de barils. Les stocks d'essence ont eux reculé de 2,5 millions de barils, comme attendu, alors que les stocks de produits distillés (gazole et fioul de chauffage) ont reculé de 1,1 millions de barils contre un repli de 0,3 million anticipé.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1324$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 38,9$ et le Brent s'affiche à 39,8$.

VALEURS EN HAUSSE

* Eramet (+12,7%). L'accès de faiblesse du dollar suite au discours de Janet Yellen profite aux matières premières. La patronne de la Fed a déclaré, lors d'une intervention publique, que l'économie américaine ne devrait pas dérailler à cause de la situation de certains pays émergents, mais que la Fed sera prudente dans sa politique de relèvement de taux. Le titre du groupe minier met ainsi fin à quatre séances de net repli mais continue à afficher un déclin de plus de 20% depuis le premier janvier.

* En nette baisse ces derniers jours, Vallourec remonte de 7%. Le groupe a signé un important contrat avec la compagnie nationale pétrolière d'Abu Dhabi (ADNOC), portant sur la fourniture de tubes OCTG à ses trois sociétés d'exploitation sur la période allant de 2016 à 2018. Il s'agit du plus gros contrat de ce type conclu par la société avec l'émirat, puisqu'il représente environ 100.000 tonnes. C'est également le premier accord d'approvisionnement signé pour la totalité des trois sociétés d'exploitation. Vallourec a également signé une nouvelle ligne de crédit de 450 millions d'euros s'achevant en février 2020, et étendu pour trois ans une ligne existante de 80 M$ liant JP Morgan à la filiale Vallourec Star. Désormais, le groupe dispose de 2,24 milliards d'euros de lignes de crédit confirmées, contre 1,79 MdE avant l'accord.

* Technip gagne 6,2%. DONG Energy ne produira pas de pétrole sur le projet Hejre en 2017, comme cela était prévu. La faute au consortium Technip / Daewoo S&ME, selon le groupe danois, qui a annoncé hier sa décision de rompre le contrat EPC (ingénierie, fourniture et mise en service) qui avait été signé en février 2012 pour une plateforme pétrolière en Mer du Nord. "Nous sommes en désaccord avec le communiqué de Dong et nous défendrons l'intérêt de notre consortium, tout en satisfaisant nos obligations contractuelles", a indiqué le groupe français.

* Sur le CAC40, LafargeHolcim monte aussi de 5,9% avec Valeo (+4,9%) ou encore Carrefour (+3,7%).

* Neopost gagne 4%. En marge de ses résultats annuels, le groupe a fixé des objectifs dans le cadre de sa stratégie de transformation. Il entend maintenir un niveau de marge opérationnelle courante, hors charges liées aux acquisitions, supérieur à 18% tout au long de cette période de transformation tout en optimisant ses coûts et ses structures pour viser à terme un retour de sa marge opérationnelle courante, hors charges liées aux acquisitions, à plus de 20%.

* EDF reprend 2,7%. Après le départ surprise du directeur financier d'EDF, et les critiques de certains administrateurs, c'est au tour d'un groupe d'ingénieurs "dissidents" d'EDF d'émettre des réserves sur le projet de Hinkley Point au Royaume-Uni. Selon une note que s'est procuré le 'Financial Times', ce groupe d'ingénieurs appelle à un report d'au moins 2 ans de la mise en service des deux réacteurs nucléaires EPR de Hinkley Point, dont le premier doit démarrer en 2025. Ces spécialistes préconisent même de modifier la conception même de l'EPR, et de revoir sa technologie pour le rendre plus petit, moins cher et moins complexe à réaliser.

* Engie gagne 2,5%. Le 1er avril, les tarifs réglementés du gaz baisseront de 1,2% pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 3,8% pour ceux qui se chauffent au gaz, et de 2,3% pour ceux qui en ont un double usage cuisson et eau chaude, a indiqué la CRE.

* Orpea (+0,1%) a publié ce matin ses résultats 2015, qui permettent notamment de verser un dividende porté de 0,80 à 0,90 euro, comme prévu. Cette année, les revenus devraient monter à 2,72 milliards d'euros (+13,7%), hors acquisitions éventuelles, et les résultats sont anticipés en "progression solide".

* Alstom (stable) a présenté hier soir les objectifs financiers de moyen terme qui seront détaillés aujourd'hui lors d'une conférence investisseurs. D'ici 2020, le chiffre d'affaires devrait connaître une croissance organique de 5% par an. Le groupe vise une marge d'exploitation ajustée (hors dépenses de restructuration nettes, dépréciations d'actifs et autres éléments exceptionnels) d'environ 7% en 2020, avec une conversion d'environ 100 %du résultat net en cash-flow libre.

VALEURS EN BAISSE

* Axa perd 0,4% sur le CAC40, après une hausse de 0,4% hier. Orange s'affiche également en très légère baisse avec Airbus (-0,1%).

 
0 commentaire - Clôture Paris : le rebond se poursuit grâce à Yellen !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]